Les lauréats du concours d'écriture « Si j'étais président... », finalement connus

Publié le 2011-03-25 | Le Nouvelliste

Avec la remise des prix aux six finalistes, le concours d'écriture en langue française « Si j'étais président de la République, je ferais... », organisé par l'Institut Français d'Haïti de concert avec la Direction Nationale du livre, Le Nouvelliste, l'Association des professeurs de français, l'Organisation internationale de la Francophonie, la Bibliothèque sans Frontière et la Télévision nationale d'Haïti, a pris fin ce jeudi. Lancé en octobre dernier, ce concours a priorisé les jeunes de 12 à 17 ans et ceux de 18 à 25 ans. Près de quatre cents textes venus des différentes Alliances françaises de la province ont été acheminés à l'Institut français d'Haïti au terme de la première sélection réalisée dans les régions. Des 400 concurrents, six seulement ont pu prendre part à la délibération finale qui a conduit à la sélection de deux lauréats dont un par catégorie. C'est la ravissante Port-au-princienne, Régine Conel qui remporte la catégorie 18 -25 ans et Estimable Louisnel celle des 12 à 17 ans. Cette remise de prix est une démarche qui participe au renouvellement du paysage littéraire haïtien en développant chez ces jeunes le goût de l'écriture et la valorisation de la langue française qui est aussi l'une des grandes préoccupation de la Direction Nationale du Livre dirigée par l'écrivain Emelie Prophète. Un jury présidé par la romancière Ketly Mars et composé de Frantz Duval, Jean Emmanuel Jacquet, Jean Watson Charles...a eu la lourde tâche d'apprécier le travail de ces jeunes dont la facture des textes témoigne de beaucoup d'espoir pour les lettres haïtiennes. Par ce concours intitulé « Si j'étais président(e) de la République... », les organisateurs entendent stimuler un sursaut de citoyenneté et de responsabilité sociale chez ces jeunes, à un moment où le pays bascule dans le désarroi. Inévitablement, ils sont appelés à être les futures responsables du pays et par conséquent sont liés au devoir d'appréhender la complexité des taches qui leur incomberaient. « Si j'étais président... » témoigne d'une sorte d'engagement social et intellectuel tel que préconisé par des écrivains et penseurs comme Jean Paul Sartre dans son fameux essai « Qu'est-ce que la littérature ? ». Des moments d'émotion intense ont rythmé cet après-midi de remise de prix où plusieurs des concurrents ont fondu en larmes, tel fut le cas de Régine Conel en apprenant qu'elle a été la lauréate de sa catégorie. Si les six finalistes ont été primés par les institutions partenaires, Régine, après son chèque de dix mille gourdes et son lot de livres, bénéficiera l'été prochain d'un séjour culturel et linguistique à Paris. Le premier de la catégorie des 12 a 17 ans, Estimable Louisnel décroche un ordinateur portable, un lot de livre offert par la Direction nationale du livre, l'OIF et Bibliothèque sans frontière et un chèque de 10.000 gourdes. Le déclic provoqué par ce concours national d'écriture chez bon nombre de nos étudiants et écoliers, a été le résultat des efforts conjugués de diverses entités du secteur culturel qui ne cessent de plaider en faveur d'une véritable politique culturelle. Ceci a permis aux jeunes Haïtiens de continuer à rêver ou de rêver autrement, puisque le thème même de ce concours prend en compte leur existence dans la communauté et leur implication dans le processus de développement de leur société. « Si j'étais président de la République » traduit le sens de ce double engagement.
Jean François Toussaint/Jean Watson Charles toussaintjeanfrancois@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".