Une équipe nationale métamorphosée

Gold Cup

Publié le 2007-06-06 | Le Nouvelliste

Sport -

La sélection haïtienne de football est sans nul doute la sélection ayant la plus progressée dans le football de la zone Concacaf si l\'on tient compte du parcours de cette équipe qui a dû passer par les barrages pour finalement remporter la Coupe Caribéenne Digicel qualificative pour la Gold Cup qui réunit le gratin nord et central américain du football. Incapable de faire une bouchée avec nos voisins dominicains qui au contraire nous ont donné du fil à retorde en amical en deux fois, le Onze national allait étonner tout le monde en franchissant le premier tour du tournoi caribéen organisé par la Digicel qualificatif pour la Coupe Digicel Caribéenne des Nations. Même battue par la Jamaïque, ce qui a repoussé les espoirs mis sur cette sélection entraînée alors par Carlo Marcelin, l\'équipe nationale finie malgré tout en première position et se qualifie. La sélection haïtienne privée de préparation adéquate allait se faire battre respectivement par l\'équipe nationale de Cuba et par la Martinique avant de sauver un laborieux match nul (1-1) face à l\'équipe nationale de Suriname synonyme de qualification pour les barrages face à ses homologues des Bermudes. Pour préparer les barrages, les poulains de Carlo Marcelin ont pu disputer deux tests matches contre les Cubains, ils ont été contraints par un nul au stade national Sylvio Cator avant de se faire battre au Cap-Haïtien (0-1) par les disciples de Fidel Castro deux jours plus tard. Conscient de la situation chaotique que traverse le Onze national, le président de la fédération haïtienne de football, Dr Yves Dadou Jean Bart a dans une conférence de presse tenue à la salle de presse du stade Sylvio Cator le 6 décembre 2006 annoncé la nomination du Cubain d\'origine haïtienne Luis Armelio Garcia comme le nouveau sélectionneur de la sélection haïtienne de football. Carlo Marcelin a quand a lui été promu au poste de directeur technique national. Le choix du patron de la Fédération haïtienne de football n\'a pas fait l\'unanimité dans le secteur sportif haïtien d\'autant que Luis Armelio Garcia est issu d\'un pays où le football n\'est pas le sport roi. Le technicien cubain, né d\'un père haïtien, détenteur d\'un doctorat en éducation physique et sportive s\'est mis au travail et a apporté au sein du Onze national la discipline tactique, l\'esprit de gagnant qui lui manquait depuis des années. Régaillardis, les nouveaux poulains de Luis Garcia ont fait une bouchée des Iles Bermudes. Sur l\'ensemble des deux matches les coéquipiers du capitaine Bruny P. Richard se sont imposés (5-0) et du coup qualifiés l\'équipe pour la phase finale de la Coupe Caribéenne de football et rejoint ainsi un groupe difficile, composé du pays hôte( Trinidad), de la Martinique et de la Barbade. L\'équipe haïtienne, la dernière à se qualifier pour la phase finale de la Coupe Caribéenne allait donner un autre accomplissement à ce passage biblique disant que « Le dernier sera le premier », en remportant cette compétition haut la main, après avoir surclassé même le pays hôte en final et qui était pourtant sa bête noire. Après la conquête du titre de la Coupe Caribéenne, les Haïtiens ont pu terrasser trois géants de l\'Amérique centrale, qualifiés également pour jouer la coupe d\'or (Panama finaliste de cette zone, le Salvador et Honduras). La dernière victoire d\'une équipe haïtienne contre cette dernière remonte en 1973, c\'est dire le chemin parcouru depuis la nomination de Luis Garcia et l\'immensité des espérances qui envahit tout un peuple à chaque affiche de la sélection. Le mercredi 23 mai 2007 le stade Sylvio Cator vivait un remake de l\'évènement du 18 août 2004 qui a vu les dieux brésiliens foulés la pelouse du stade national, ce pour le plus grand bonheur du public haïtien bien que les coéquipiers de Ronaldo n\'étaient du tout pas tendre avec le l\'équipe nationale qui a encaissé six buts sans en avoir marqué aucun. Cette fois-ci, les Haïtiens ont failli créer une grande sensation puisqu\'ils sont passés tout près d\'une victoire. Les cinq derniers matches entre les Haïtiens et les Sud-américains se sont soldés par deux nuls ( 1-1 contre le Pérou Gold Cup 2000, le récent 0-0 face au Chili), une victoire (2-0 contre l\'Equateur Gold Cup 2002) et deux défaites (9-1 contre la Bolivie à la Paz en amical et le fameux match pour la paix contre le Brésil 0-6 ). L\'équipe haïtienne a enfin pris la 3e place après avoir battu 3-0 les St-Vincent et Grenadines dans un tournoi 10e anniversaire de la compagnie de téléphonie mobile Digicel récemment organisé à Trinidad après avoir été maltraitée par un arbitrage maison et le comportement violent des joueurs de l\'équipe trinidadienne qui l\'avait battu 1-0 en semi finales. Le team national a fait un bond spectaculaire en gagnant 38 places dans le classement mondial de la Fifa de juin 2006 à mai 2007, passant de la 123e à la 85e place. Jamais auparavant l\'équipe haïtienne n\'a suscité toutes ces attentions, dans un sondage qui est en train d\'être réaliser sur le site de la Concacaf (www.concacaf.com), les internautes n\'hésitent pas à placer l\'équipe nationale comme la favorite numéro 1 pour la conquête de la Gold Cup avec 21.54% des voix devant le Mexique 16.09%, les USA 9.89% et le Canada 1.82% malgré leurs statuts d\'anciens vainqueurs de cette compétition. Les Bruny, Brunel, Tiga et compagnie seront-ils en mesure de récidiver l\'exploit de la Coupe Caribéenne en passant d\'abord par les matches de poule contre respectivement la Guadeloupe, le Costa Rica et le Canada les 6, 9 et 11 juin prochain. Raphael Fequière et Légupeterson Alexandre

Raphael Féquière et Légupeterson Alexandre Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".