Provocation de père Gérard Jean-Juste

Publié le 2005-07-21 | Le Nouvelliste

National -

L'arrivée en soutane du père Jean-Juste, peu après dix heures, ce jeudi, à l'église Saint-Pierre où ont été célébrées les funérailles du journaliste, poète et diseur Jacques Roche (dont le corps portant des traces de torture avait été retrouvé jeudi dernier à Delmas 4), a soulevé la colère d'un groupe de jeunes et d'étudiants indignés. Le prêtre qui n'a jamais caché son attachement au président déchu Jean-Bertrand Aristide, accusé de diriger en sous-mains les actes de violence en Haïti depuis son exil en Afrique du Sud, s'était réfugié au presbytère de l'église avant d'être évacué de la zone. "Arrêtez le père Jean Juste", scandaient à tue-tête les manifestants aux agents de la Police nationale et aux casques bleus de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti qui intervenaient pour éviter le pire. Ils reprochent surtout une déclaration la veille du curé de la paroisse de Sainte-Claire de Petite Place Cazeau prétextant que "le premier acte de kidnapping a été perpétré le 29 février 2004 sur la personne de Jean-Bertrand Aristide", pour commenter le phénomène du kidnapping à Port-au-Prince. Pour le père Jean-Juste, «le président Aristide a été kidnappé et l'ordre constitutionnel a été poignardé ! Aujourd'hui, les puissances étrangères et les assaillants font tout pour empêcher son retour !», tonne-t-il. La barbe grisonnante et le crâne dégarni, il est l'un des chefs de file du parti de l'ancien président, Fanmi Lavalas. Il dit appuyer tous les mouvements pouvant aider au retour du leader Lavalas au pouvoir. Arrêté en octobre 2004 sur ordre de l'ancien ministre de la Justice, Me Bernard Gousse, pour trouble de l'ordre public et incitation à la violence, le père Jean-Juste est resté en prison pendant plus d'un mois et demi. Il a été libéré faute de preuve. Mais aussi et surtout grâce à la mobilisation de certains congressmen noirs américains, que le père Jean-Juste fréquente assidûment en Floride et qui restent acquis aux slogans tiers-mondistes et afro-centristes d'Aristide. Le prêtre, rentré vendredi dernier des États-Unis après une interrogation médiatisée de l'immigration américaine, a été entendu hier mercredi par un juge d'instruction dans le cadre d'une instruction pour complot contre la sûreté intérieure de l'Etat et meurtre sur la personne de plusieurs policiers, en référence à un réquisitoire du parquet de ce ressort en date du 18 octobre 2004. Dans le cadre de cette instruction, le dossier a été déjà communiqué au parquet et un réquisitoire supplétif a été émis contre lui le 19 novembre 2004. C'est en fonction de ces deux actes d'instruction qu'il a été appelé et interrogé conformément à la loi.

. Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".