Eliminatoires Gold Cup 2017 : Phase Coupe Caribeenne

La Guyane humilie Haïti

Ils avaient annoncé être venus pour écrire l’histoire, Patrice Neveu leur a fourni la matière pour le faire. Menée 0-2 en moins de 30 minutes et 1-2 à la mi-temps, la Guyane française s’est imposée 5-2 aux dépens d’Haïti pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe caribéenne des nations et laisse Neveu et ses protégés dans l’obligation d’aller se battre à Saint-Kitts pour une place en barrage.

Publié le 2016-11-09 | Le Nouvelliste

Sport -

Neveu dehors ! Neveu dehors ! Scandait-on, çà et là à l’issue de la rencontre qui a opposé mercredi soir la sélection nationale haïtienne de football à son homologue de la Guyane française. Dès la première minute de jeu, la disposition de son équipe laissait envisager que le sélectionneur ne connaissait pas vraiment la fiche de son équipe puisque Reginald Goreux, qui déjà n’était pas la sécurité sociale à son poste de latéral droit en sélection, était aligné à gauche alors que Christian Alex retrouvait le banc. Placide, bien qu’à court de compétition, a récupéré son brassard de capitaine. Max Hilaire occupait l’axe du milieu de terrain aux côtés de Charles Hérold Junior, hésitant et d’un Kevin Lafrance hors de ses baskets alors que Dukens Nazon occupait l’axe central d’une attaque composée de trois joueurs avec Wilde Donald Guerrier à gauche et Roberto Badio Louima à droite. Les inquiétudes de départ du public furent de courte durée puisque des la 3e minute Cédritc Fabien sèche Wilde Donald Guerrier en pleine surface de réparation et l’arbitre dominicain Sandy Vasquez accorde sans hésiter le penalty que Jérôme Meschack transforme d’une puissante frappe du pied droit. 22 minutes plus tard, le Liancourtois réussira un retour inspiré pour éviter à sa sélection d’encaisser un but. Un éclair de génie de Ronaldo Damus sur une longue passe de Ricardo Ade a même permis même aux fans d’oublier leur frayeur pour faire la fête quand, après avoir mystifié son vis-à-vis, l’ailier haïtien a servi Roberto Louisma sur un plateau et ce dernier a mis Nazon en orbite pour le 2-0. Roberto, ayant raté un but presque tout fait à la suite d’un 2e éclair de génie de Wilde Donald Guerrier à la 31e minute, ce sont les visiteurs qui profitent alors des erreurs des joueurs haïtiens qui en commettaient d'ailleurs pas mal. Perte de balle de Charles Hérold Jr au milieu du terrain et le contre est parfait. Le centre depuis le côté droit de la défense haïtienne est belle et la reprise de tête de Sloan Trivat magnifique. Placide ne peut que saluer le ballon. Les Guyanais réduisent la marque. Deux minutes après, ils sont passés tout près de l’égalisation, mais la frappe du droit de Sloan Trivat, intenable, passe légèrement à gauche des buts de Placide. A la mi-temps, les hommes de Neveu mènent encore 2-1, mais ce sont les fans haïtiens qui ont peur. En seconde période, Jair Karam fait entrer Marc Edwige à la place d’un Marvin Torvic remuant pour épauler sa ligne offensive. Patrice Neveu remplace Roberto Badio Louima qui a manqué deux occasions par Ronaldo Damus. Mais le jeune Hinchois est placé dehors alors qu’il est un attaquant axial. Le coaching est mauvais et la sélection nationale va le payer cash puisque dès la 51e minute Placide hésite entre sortir ou rester sur sa ligne. Les Guyanais ont l’occasion de refaire leur retard mais loupent l’occasion. Ce ne sera que partie remise puisque si Wilde Donald Guerrier (54e) et Duckens Nazon (56e) loupent leur chance, Sloan Torvic est à la conclusion d’un excellent contre mené par les Guyanais ponctué d’une belle frappe depuis le côté gauche de la défense repoussée par Placide dans les pieds de Torvic pour l’égalisation. Le reste n’est qu’anecdocte et totalement inexplicable. D’abord sur une perte de balle stupide de Charles Hérold Jr, le contre Guyanais se termine sur une faute de Arcus Carlens en pleine surface pour le penalty guyanais transformé par Torvic (64e). Quatre minutes plus tard, c’est Reginald Goreux qui va perdre à son tour le ballon pour permettre à Marc Edwige de corser l’addition. Et quand dans les arrêts de jeu Ludovic Baal lobe Johnny Placide pour parachever le score, il n’y avait plus rien à attendre d’une équipe haïtienne qui a concédé une lourde défaite qui la met hors course pour le titre caribéen à l’issue d’une rencontre qu’on peut qualifier comme le match de la honte.

Enock Néré
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".