La mairie de Port-au-Prince endettée jusqu’au cou

Quelques jours après son installation, le nouveau conseil municipal de la capitale s’est fait une idée de la lourde tâche qui l’attend tant les comptes sont à sec et les infrastructures de l’institution en piteux état. 80 millions de gourdes de dette, des matériels et équipements manquants ou tout simplement inexistants, c’est entre autres le boulet que doit trainer Youri Chevry et ses deux adjoints. Vu du dehors la mairie ne semblait pas être autant sur la paille.

Publié le 2016-07-07 | Le Nouvelliste

« Notre plus grand problème à la mairie, c’est que nous allons commencer à partir de rien », a dit Youri Chevry, le maire principal de la commune de Port-au-Prince. Le nouveau maire de la capitale, lors d’une visite de courtoisie rendue au journal ce jeudi 7 juillet, a pointé du droigt la gestion calamiteuse qu'il a hérité de l’ancienne administration des agents exécutifs intérimaires. « Suite à un état des lieux général de l’administration et des infrastructures communales, ainsi qu’un inventaire, on a découvert que la mairie cumule des dettes estimées à 80 millions de gourdes sans justifications évidentes. Ajoutez à cela un total de 1 070 employés dont la plupart sont sans affectation ni justification réelle de leur emploi, portant ainsi la masse salariale de l’institution à plus de 15 millions de gourdes par mois. « Preuve certaine d’une administration en faillite », a indiqué le maire. Ce constat, qui en dit long sur une pratique de gabegie administrative et de gaspillage de fonds publics, ne se limite pas aux dettes et emplois fictifs. Seulement trois véhicules, 2 en état de fonctionnement et un camion compressif à peine fonctionnel ont été laissés à disposition de la nouvelle équipe. Cette situation a conduit les nouveaux responsables municipaux à « la mise en disponibilité sans solde de l’ensemble du personnel de la mairie, le vendredi 1er juillet », a déclaré le maire Chevry. Après ce constat alarmant, la seule définition de la mairie est « un ensemble de services qui n’existent que de nom et qui sont logés dans un abri provisoire », selon Youri Chervry. Faut-il baisser les bras ? Malgré tout il faut s’atteler à la tâche. Car de grands chantiers attendent le nouveau maire de cette grande municipalité qu’est Port-au-Prince. La priorité pour Youri Chevry à présent est d’assainir les comptes de la mairie. Sans détour, il annonce de nombreux changements, dont celui de réduire le nombre d’employés de l’institution à 700. Ce qui aura pour conséquence de réduire la masse salariale. Pour lui, 42 superviseurs accompagnant 220 employés du service de la voirie est anormal. « On ne peut plus continuer avec ces pratiques », dit-il. Relocaliser la mairie est aussi une urgence de l’heure pour Youri Chevry qui doute que les contribuables viendront payer leurs redevances au Bicentenaire. « Il faut au moins mettre les contribuables à l’aise, dans un endroit décent. La mairie doit recommencer à collecter les taxes et impôts car la municipalité doit être autonome et en mesures d’offrir un minimum de services à la population », a déclaré le magistrat Youri Chevry, qui garde encore fièrement ses tresses. Dans l’intervalle, le nouvel édile de Port-au-Prince promet de commencer à assainir la ville sous peu. Youri Chevry a un plan spécial pour les fatras, véritable pierre d’achoppement pour les maires qui se sont succédé à Port-au-Prince. « Avec les mairies de la zones métropolitaine, nous voulons mettre sur pied une émission télédiffusée pour sensibiliser les gens à la gestion des déchets », a-t-il annoncé, ajoutant au passage que dès ce week-end le service de voirie sera à pied d’œuvre.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".