Privert cherche la vérité, Merten se lance dans la provocation

Publié le 2016-04-28 | Le Nouvelliste

Au moment où le président provisoire donne investiture aux cinq membres de la Commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale, le coordonnateur spécial du dossier Haïti au Département d’Etat, Kennett Merten, accompagné de l’ambassadeur Peter Mulrean, s’est rendu au Sénat pour discuter de la durée du mandat du président provisoire. Cette visite pour le moins tendancieuse peut être considérée comme un message envoyé au président provisoire par le gouvernement américain. Privert ne s’est pas laissé intimider par les menaces des partisans du PHTK ni par celles des diplomates occidentaux en poste à Port-au-Prince dans le cadre de l'installation des cinq membres de ladite commission. Conformément aux termes de référence élaborés en la circonstance et approuvés par des partis politiques, ils se mettront au travail sans tarder pour faire la lumière sur les élections du 25 octobre 2015. L’observateur qui suit de près la politique américaine vis-à-vis d’Haïti peut se demander pourquoi cette grossièreté des diplomates américains face aux autorités haïtiennes. Il est courant de constater l’ingérence de certains pays occidentaux dans les affaires internes de certains pays sous-développés. Cependant, elle se manifeste parfois avec une telle subtilité qu’elle n’est presque pas perceptible. Dans le cas d’Haïti, depuis le retour à l’ordre constitutionnel, à l’arrivée de chaque président, les diplomates américains, à quelques exceptions près, se montrent de plus en plus arrogants. Ils interviennent dans des dossiers qui ne relèvent pas de leur compétence et entretiennent des tâches incompatibles à leur statut d’ambassadeur accrédité dans un pays ami. La complaisance de certains chefs d’Etat haïtiens face à ce comportement est à la base de la poursuite de cette dérogation. Pourquoi agissent-ils de la sorte ? Dans certains pays où l’investissement américain est massif, l’ingérence américaine peut être comprise. C’est dans ce sens que le 25 novembre 2015, lors d’un diner-débat offert par la Chambre de commerce dominicano-américaine, l’ambassadeur de la République étoilée de l’autre côté de la frontière, en prenant la parole à cette occasion, avait épinglé le secteur privé dominicain dans le domaine de la corruption et avait insisté pour dire qu’il avait le droit d’intervenir dans les affaires de la République dominicaine, car l’investissement américain dans ce pays est massif. En Haïti, quelle aide les Etats-Unis ont-ils fournie à Haïti pour que leurs diplomates veuillent agir à la place des autorités ? En Haïti, il n’y a pas d’investissement américain. Alors, de quel droit les diplomates Merten et Mulrean se prononcent avec tant d’arrogance sur le mandat du président Privert ? L’aide américaine à Haïti est tellement insignifiante depuis quelques années que les ambassadeurs prennent l’initiative d’inaugurer une ou deux fois par année une école primaire ou un dispensaire construits, et récemment une école moyenne d’agriculture. Dans d’autres cas, le gouvernement américain ne fait qu'apporter un appui budgétaire au programme d’investissement du gouvernement haïtien. Alors, pourquoi Jocelerme Privert doit-il continuer à accepter l’ingérence de ces diplomates qui ne peut que nuire à la bonne marche des institutions du pays ? Où se trouvait Kenneth Merten pendant les quatre années de gestion de Michel Martelly qui n'a pas organisé les élections ? Alors, Privert va-t-il mettre fin à l’ingérence de ces diplomates qui représentent une humiliation pour le chef de l’Etat haïtien ? Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".