André Michel abandonne la course électorale et réclame un gouvernement de transition

Publié le 2015-09-25 | Le Nouvelliste

National -

Le candidat à la présidence de la plateforme Jistis, André Michel, ne veut plus continuer dans la course électorale. Il jette l'éponge. Il ne compte pas cependant écrire au Conseil électoral provisoire pour l'en informer officiellement. A un mois du premier tour de l'élection présidentielle, cette démarche administrative n'aurait aucune conséquence légale, explique l'homme de loi en se référant au décret électoral du 2 mars 2015. "Tout candidat ou cartel peut renoncer à sa candidature par un acte notarié adressé au CEP, au BED ou au BEC compétent dans un délai ne dépassant pas soixante-douze (72) heures à partir de la publication de la liste définitive des candidats agréés. Passé ce délai, aucune renonciation ne peut être prise en compte par le CEP, le BED ou le BEC compétent", selon l'article 99 du décret électoral. Mon désistement est politique et moral, explique André Michel. Il informe qu'il ne va pas mener campagne et promet d'adresser une correspondance au ministre de l'Économie et des Finances pour lui demander de ne pas émettre de chèque en son nom. Laquelle correspondance sera également acheminée au Conseil électoral provisoire. Des 500 millions de gourdes dont dispose le gouvernement pour le financement des partis politiques et de leurs candidats à l'occasion des élections, 20% seront reparties entre les candidats à la présidence. «Nous discutons avec des partis politiques et le front des candidats pour la démocratie en vue d'initier d'ici la semaine prochaine une journée de réflexion dans la perspective de la poursuite de la bataille démocratique et d'obtenir la démission du Conseil électoral provisoire et l'annulation des élections du 9 août», annonce André Michel. Pourfendeur du président de la République, il ne croit pas dans la possibilité d'organiser de bonnes élections avec Michel Joseph Martely au pouvoir. Avec un gouvernement qui utilise l'argent de la drogue, de la corruption et du kidnapping, les élections ne sont pas possibles, affirme Me André Michel. Et ceci, ajoute-t-il, même s'il y aurait un Conseil électoral constitué de neuf citoyens crédibles. Mais s'agissant de l'actuel Conseil électoral provisoire emmené par Pierre-Louis Opont, André Michel n'en n'a pas besoin. «Le CEP s'est révélé incapable de prendre des sanctions contre le parti politique Bouclier qui avait provoqué du désordre un peu partout à travers le pays notamment dans le département de la Grand 'Anse et contre des proches du PHTK qui avaient utilisé la violence comme instrument de combat», critique André Michel, qui se prononce clairement en faveur d'un gouvernement de transition. Les élections les plus crédibles auraient été réalisées par des gouvernements de transition, dit-il avant de citer celles de 1990 et de 2006 qui ont respectivement amené au pouvoir Jean-Bertrand Aristide et René Préval. Artisans de la transition en 2004, les acteurs politiques nationaux ont été court-circuités par la communauté internationale au moment de monter le gouvernement et de partager le butin. André Michel en est bien conscient. Voilà pourquoi, lance-t-il, nous avons la responsabilité de prendre en main notre destin.

Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".