Jocelyne Trouillot Lévy : « Lire et écrire en créole est un pas qu’il est temps de franchir... »

Livres en folie Cette année encore, les Éditions CUC Université Caraïbe seront présentes à Livres en folie, la plus grande foire annuelle du livre du pays. Avec plus d'une centaine de titres à son actif, sans compter ses nouveautés qui sont au nombre de sept, la responsable de la maison souhaite que l'année prochaine il y ait plus de productions en langue nationale, question de promouvoir et de valoriser la langue créole. Elle répond à nos questions.

Publié le 2015-06-02 | Le Nouvelliste

Culture -

Le Nouvelliste (L.N.) : Madame Trouillot-Lévy, vous êtes responsable des éditions CUC, et vous participez à la 21e édition de Livres en folie. Qu’est-ce que vous présentez au public cette année ? Jocelyne Trouillot Lévy (JTL) : Cette année, je peux dire que je suis satisfaite. Des titres sur des thèmes nettement nouveaux. Je pense particulièrement à deux des titres qui vont surprendre et ravir le public : le célèbre roman de Zora Hurston « Tout je te sou Bondye » et la nouvelle humoristique « Papi, m vle prezidan ». Garantie : C’est à se tordre de rire. Bien sûr, nous avons des titres jeunesse : « Les lunettes de Mamie », « Sipriz » et « Un si gentil petit chat ». La nouvelle parution, « Istwa Martin Luther King », simple et authentique, rentre aisément dans toutes les collections jeunesse et autres. Non moins important pour le public sérieux, Yvon Lamour nous livre « Divès moso nan metye fè lekòl », un guide pédagogique nouveau, merveilleusement conçu à l’intention des enseignants de tous les niveaux. L.N. : Combien de titres avez-vous déjà dans votre catalogue ? JTL : Nous avons déjà dépassé la centaine et comptons continuer à maintenir notre place dans le domaine des livres jeunesse ainsi que dans le domaine des publications créoles. Nos auteurs accordent aussi une place de choix aux héroïnes, question de valoriser le rôle des filles et des femmes comme dans nos titres « Toya » et « Zabèt ». Nous publions également des romans pour adolescents. L.N. : Les Éditions CUC accordent une large place à la publication en créole. Est-ce un choix que vous avez fait en fonction de votre ligne éditoriale ou s’agit-il d’un pur hasard ? JTL : Ce n’est pas dû au hasard. Depuis plus d’un quart de siècle, donc bien avant mon entrée à l’Académie créole, l’équipe des Éditions CUC/ Université Caraïbe et moi-même avons pris le parti de travailler à promouvoir notre langue nationale. Il ne peut y avoir, selon moi, une vraie promotion de la littérature en Haïti sans passer par les choix linguistiques qui s’imposent. Ne serait-il pas plus facile de faire un peu comme tout le monde; écrire en français quand bien même on aime le créole ? Le jeu force à couper, disent nos joueurs avec un fort accent créole. S’accepter, grandir, c’est aussi choisir. Nous ne pouvons plus reculer. La loi, le pays, la vie elle-même nous y obligent. Lire et écrire en créole est un pas qu’il est temps de franchir, qu’il est bon de chérir. M espere pwochen Livres en folie an, ap gen plis otè k ap chwazi ekri nan lang yo. L.N. : Qu’en est-il de la place du livre jeunesse ? JTL : Plus de la moitié de nos titres sont dédiés à la jeunesse. Le livre jeunesse offre un potentiel sûr pour la promotion du livre en Haïti. Le livre jeunesse est bien vivant chez nous. C’est par là qu’il faut commencer. L’enfant se dit: je lis parce que j’aime. Je m’amuse et j’apprends en lisant pour moi, pas nécessairement pour avoir de bonnes notes. C’est ce qui est important. Chez nous, les enfants sont partout avides de lecture. Offrir aux enfants et aux jeunes des occasions de lire, c’est un des moyens les plus efficaces pour les amener à se développer et à s’épanouir en tant que citoyennes et citoyens heureux, accueillants, intelligents et responsables. L.N. : Est-ce que les Éditions CUC participent à des activités dans le cadre de la 5e édition de la Quinzaine du livre ou est-ce qu'elles en organisent ? JTL : Nous organisons des ateliers d’écriture de livres jeunesse les lundi et vendredi. Nous avons également des causeries autour de la littérature négro-américaine, particulièrement sur la vie et l’œuvre de Zora Hurston. D’autres activités autour des livres pour jeunes, « Istwa Martin Luther King », sur les élections, et, bien sûr, autour de titres tels que « Sipriz » qui documente sur les cyclones, tout en émerveillant les enfants.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".