Elections en deux temps, la proposition de Thomas Adams ne tient pas la route

Publié le 2015-05-27 | Le Nouvelliste

Le conseiller spécial du Département d’État américain pour Haïti, Thomas Adams, peut diriger sa proposition sur le calendrier électoral sur une voie de garage. Le Conseil électoral provisoire n'en a pas besoin. Cette proposition lui paraît inapplicable. « Nous n'avons pas à modifier le calendrier électoral. Il a été adopté sur la base d'un consensus avec les partis politiques et l'exécutif », a réagi la conseillère électorale Marie Carmelle Paul Austin mercredi sur les ondes de Radio Magik 9. L'explication selon laquelle le Conseil électoral aurait économisé 30 millions de dollars au cas où les élections seraient réalisées en deux temps ne tient pas non plus la route. Ce calcul n'est pas valable, selon Mme Paul Austin. « Déjà en 2006, les élections coûtaient un peu plus de 87 millions de dollars », compare la conseillère. De 2006 à aujourd'hui, elle estime que les coûts des opérations électorales ont augmenté. A cela s'ajoute le fait que les élections prévues pour cette année concernent les collectivités territoriales, les législatives et la présidentielle. L'accroissement de l'électorat n'est pas non plus sans importance sur le coût des élections, selon la représentante du secteur universitaire au CEP insistant aussi sur l'arrêté présidentiel qui avait déjà convoqué le peuple dans ses comices. Alors que dans le dernier budget préparé par le CEP les coûts des élections étaient estimés à 66 millions de dollars, Marie Carmelle Paul Austin signale que depuis 2012, 38 millions de dollars ont été déjà déposés dans le fonds fiduciaire géré par le PNUD en attendant d'autres versements supplémentaires de la communauté internationale. Elle n'y va pas avec le dos de la cuillère. « Dans tous les cas de figure, la proposition de Thomas Adams ne tient pas », dit-elle. Il ne devrait y avoir pour le moment aucun doute sur la réalisation des élections, à en croire Marie Carmelle Paul Austin. Le processus suit son cours, lance-t-elle à l'endroit des sceptiques. De nombreux faux pas ont été observés dans la mise en œuvre du calendrier électoral par le Conseil électoral provisoire. Les décalages n'auront pas vraiment d'incidence sur le processus électoral, rassure-t-elle. Elle croit dur comme fer que nous sommes encore dans les délais. Peu de temps après la publication de la liste définitive des candidats agréés pour les élections législatives, Marie Carmelle Paul Austin informe que les maquettes des bulletins sont déjà prêtes. Prévu dans le décret électoral, la conseillère annonce pour bientôt le début du processus de financement des partis politiques. L'un des critères pour pouvoir bénéficier de ce financement est que les partis doivent soumettre un rapport détaillé des dépenses effectuées à partir des fonds qui ont été mis à leur disposition par le CEP lors des élections de 2010, a indiqué Mme Paul Austin, confirmant au passage que le budget préparé par le CEP a déjà été acheminé à l'exécutif.
Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".