Religion pour la paix/Atelier

L’importance de la tolérance religieuse dans la perspective de l’Etat de droit en Haïti

De concert avec la Mission sociale de l’église haïtienne (MISSEH), la plateforme interreligieuse Religions pour la paix organise, ce vendredi, un atelier de réflexion sur le thème « Religion et Etat de droit en Haïti, l’importance de la tolérance religieuse. Cette activité qui se tient à l’hôtel Ritz Kinam, à Pétion-Ville, a pour objectif de sensibiliser la population aux dangers de la radicalisation et de l’intolérance religieuse dans le pays.

Publié le 2015-02-26 | Le Nouvelliste

National -

Plus d’une centaine de participants, notamment du secteur religieux du pays, toutes tendances confondues, sont attendus à cet atelier qui vise à faire la promotion de la tolérance religieuse dans la perspective de la construction de l’Etat de droit en Haïti. Parmi les invités figurent des leaders religieux de l’Église catholique romaine d’Haïti, de l’Église épiscopale d’Haïti, des leaders protestants, islamiques, ainsi que des leaders vaudouisants. « Il y aura aussi des invités spéciaux qui sont des professeurs d’université, des enseignants, des spécialistes en sciences humaines et sociales. Parmi eux, nous aurons trois conférenciers : Dr Rachelle Doucet, le professeur Lewis Clorméus et l’entrepreneur Daniel Gérard Rouzier », a indiqué le secrétaire général de Religions pour la paix, le pasteur Clément Joseph, lors du lancement de l’atelier ce jeudi. Selon le révérend pasteur, l’intolérance peut être sociale, économique, politique. « Mais il y a également l’intolérance religieuse », fait-il remarquer, ajoutant que le secteur vaudou est l’une des religions du pays, [sinon la principale] à avoir connu beaucoup de péripéties dans l’histoire du pays. Le religieux a en outre cité des cas isolés d’intolérance dont ont été victimes d'autres religions telles les religion catholique et protestante. Mais Haïti est loin d’être le seul pays concerné par ce phénomène social. Dans l’histoire de l’humanité et même aujourd’hui, la question religieuse cause encore beaucoup de souffrances, reconnaît le secrétaire. Il a par ailleurs affirmé que la question ne concerne pas uniquement les adeptes de la religion mais, selon lui, tous les secteurs de la société, prenant en exemple ce qui s’est récemment passé en France au journal satirique Charlie Hebdo. Par conséquent, s’appuyant sur le proverbe haïtien qui dit : « Bab kamarad ou pran dife met pa w a la tranp », Clément Joseph estime que c’est plus que jamais le moment pour renforcer l’unité nationale. « Et la religion, ajoute-t-il, constitue l’une des meilleures voies pour contribuer à ce renforcement. Nous souhaitons, dans le cadre de cette conférence, encourager la population haïtienne à fonctionner de manière cohérente avec notre devise nationale qui est « L’Union fait la force ». Nous ne pouvons pas faire l’union si nous sommes intolerants, l’un vis-à-vis de l’autre », a fait valoir le SG de Religions pour la paix, notant que les participants vont, au cours de l’atelier, analyser les opportunités, les forces et les faiblesses du secteur religieux dans la perspective d’un Etat de droit en Haïti.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".