MAST / Investiture

Victor Benoit prend les rênes du ministère des Affaires sociales

Le nouveau ministre des Affaires sociales et du Travail, Victor Benoit, a été installé dans ses fonctions ce mardi 20 janvier 2015. Le professeur a promis de travailler pour le changement des conditions de vie des couches les plus défavorisées.

Publié le 2015-01-20 | Le Nouvelliste

National -

Dans une atmosphère sereine et cordiale, l’ex-ministre Charles Jean Jacques a remis les rênes du Ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST) à son nouveau tutilaire, Victor Benoit. La cérémonie s’est déroulée au local dudit ministère en présence de plusieurs cadres de la fonction publique. Le ministre sortant, Charles Jean Jacques, dans ses propos de circonstance, a rendu un vibrant hommage au président Michel J. Martelly pour lui avoir confié cette grande tâche. Aujourd’hui, «Je laisse avec le sentiment du travail accompli, avec toute l’ardeur de ma jeunesse, le sens du devoir et l’esprit de service», a poursuivi celui qui a passé deux ans à la tête du MAST. Dans son adresse au nouveau ministre, Charles Jean Jacques se dit satisfait d’avoir un «successeur de si haut calibre». Un professeur chevronné. Un homme connu pour son intégrité, ses grandes qualités du cœur et d’esprit. En outre, M. Jean Jacques a profité de l’occasion pour adresser ses plus sincères remerciements à ses anciens collaborateurs, tout en leur demandant de continuer à offrir à son « ami frère, mèt Ben », le même zèle et le même dévouement dont il a été l’objet. Le nouveau locataire du MAST, Victor Benoit, dans son allocution, a fait remarquer qu’il a été appelé par le Premier ministre Evans Paul. Il précise que ce dernier est « un ami de combat » dans la longue lutte contre la dictature et pour la démocratie. « Bénéficiant de la confiance du président de la République », a-t-il poursuivi, il a accepté d’occuper ladite fonction avec l’approbation de son parti, la Fusion des sociaux-démocrates. Par ailleurs, le professeur Benoit dit avoir endossé cette responsabilité dans un contexte de crise politique et de dégradation sociale. Selon lui, la conjoncture est marquée, entre autres, « par une tendance d’intolérance, une pauvreté galopante, affectant le quotidien d’environ 60% de la population ». La situation est on ne peut plus préoccupante, car l’État haïtien dispose d’un budget ne dépassant pas environ 2 milliards 800 millions de gourdes. Ces chiffres traduisent, selon le ministre, l’incapacité de l’État de faire face aux demandes légitimes en termes d’éducation, de logements, de soins de santé, etc. « Cette solution que nous voulons apporter à cette dégradation chronique ne sera pas un miracle », a annoncé Victor Benoit. Selon le professeur, le pays fait face à un système socio-économique injuste depuis deux siècles. Ainsi, le ministre fraîchement installé a invité « les meilleurs fils du pays » à consentir des sacrifices pour arrêter la dégringolade sociale et l’instabilité politique. Stimulé par ce sentiment, « j’accepte en tant que militant politique d’encourir les risques liés à cette acceptation », a déclaré ce professeur de carrière. Toutefois, il a reconnu que le défi est grand, mais il « assume de manière lucide et consciente. » Dans l’Haïti d’aujourd’hui, le ministre du MAST dit comprendre que la mission de tous les ministres est de contribuer à la création d’un environnement propice à la tenue de bonnes élections. En ce sens, il s’est engagé -dans le cadre de la politique générale du gouvernement- de travailler de bonne foi pour baisser les tensions. « Si possible de manière pérenne », a-t-il soutenu. Au niveau du champ des affaires sociales, le nouveau ministre entend approfondir « les activités positives» entreprises par ses prédécesseurs, notamment l'ex-ministre Charles Jean Jacques ». De plus, il souhaite élargir la politique de sécurité sociale d’Haïti au profit des couches les plus défavorisées, particulièrement « la paysannerie ». D’après lui, il est anormal que des citoyen, qui ont contribué à l’économie nationale « sombrent dans la misère dans leur troisième âge ». Dialogue et ouverture avec tous les secteurs ; non- utilisation des fonds publics à des fins électoralistes partisanes ; culte contre la sinécure ; pas de chasse aux sorcières sont, entre autres, les principes qui vont guider la politique de cet éminent professeur à la tête du ministère.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".