JUSQU'A L’ORGANISATION DES ELECTIONS

Le sénateur Desras plaide pour le maintien en poste des élus

Publié le 2014-10-09 | Le Nouvelliste

Alors que le chef de l’État poursuit sa série de consultations avec des acteurs politiques et que les propositions susceptibles d'endiguer la crise préélectorale se multiplient, le président du Sénat, Dieuseul Simon Desras, sort de son mutisme ce jeudi 9 octobre 2014. Le numéro un du grand Corps a tout simplement qualifié certaines propositions d’antidémocratiques. Selon lui, les propositions qui recommandent notamment le renvoi du Parlement en janvier comme une bouée de sauvetage sont des propositions commanditées. « J’ai quand même félicité tous ceux qui ont le courage de faire des propositions de sortie de crise », a balancé le sénateur Dieuseul Simon Desras évoquant ses réserves sur les propositions du journaliste Daly Valet et du notaire Jean-Henry Céant.« Pourquoi n’ont-ils pas exigé l’organisation des élections pour remplacer la 49e législature, a tempêté le parlementaire. Ce serait là une position de démocrate. » Pour le sénateur Desras, de toutes les propositions qui se trouvent sur la table, seule celle de l’Organisation du peuple en lutte peut apporter un élément de solution à la crise politique qui se profile à l’horizon du 2e lundi de janvier 2015. L’OPL a proposé que les députés et les 10 sénateurs, dont le mandat arrive à échéance, restent en poste jusqu’à l’organisation des élections pour leur remplacement. Une telle proposition semble correcte pour l’élu du Plateau central. « La proposition de l’OPL est apparemment correcte », a dit le président du Sénat arguant néanmoins que le parti dirigé par Sauveur Pierre Etienne ne parle pas de prolongation de mandat des élus. Les sénateurs, a-t-il rappelé, ont prêté serment le 9 septembre 2009. Leur mandat devrait prendre fin le 9 septembre 2015. « Nous devrions partir le 2e lundi de janvier 2015 si et seulement si il y avait des élections pour de nouveaux élus », a encore dit Dieuseul Simon Desras avant d’ajouter : « La Constitution n’avait pas prévu la non-tenue des élections. Elle n’avait non plus prévu la dissolution du Parlement. » Puisqu’on se trouve dans un imbroglio politique, le sénateur croit que les acteurs doivent trouver un consensus pour pallier la crise. Pour lui, «toute approche visant le remplacement des institutions démocratiques par des institutions de facto est anti-démocratique» Ma proposition, a conclu le président du Sénat, est de parvenir à l’organisation des élections pour le renouvellement des deux tiers du Sénat et la Chambre des députés. « Ce sont des élus qui doivent remplacer les élus… »
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".