Le nouvel ordre géographique et administratif d’Haïti

Publié le 2014-09-29 | Le Nouvelliste

Editorial -

Lundi matin, les départements du Sud-Est, des Nippes, de la Grand’Anse, du Sud et une partie de l’Ouest étaient coupés du reste du pays au niveau du pont de Brache. Un point stratégique reliant la grande région métropolitaine à la partie méridionale de notre pays. La raison : des manifestants agressifs, réclamant soit la séparation de Gressier et de Léogâne, soit un découpage moins favorable à l’une ou l’autre des deux localités, avaient dressé des barricades de pneus enflammés sur la chaussée. Cet épisode n’est que la poursuite d’une attitude commune à d’autres points du territoire pour réclamer une satisfaction immédiate. Depuis quelque temps, des villes s’enflamment, des routes sont bloquées, des manifestations spontanées éclatent, des grèves sauvages naissent, dans tel ou tel secteur pour demander de l’électricité, la réfection d’un tronçon de route, la révocation d’un responsable ou autres raisons. A la veille des élections, le pays sera traversé par de nouvelles convulsions, cette fois parce que les politiciens secouent le cocotier pour le faire accoucher d'un ordre nouveau. Quel ordre ? Le nouvel ordre territorial, pardi! La Chambre des députés a mis à l’ordre du jour de sa dernière séance, avant d’aller en vacances, une proposition visant à augmenter le nombre des départements. Dans la proposition initiale, nous devrions passer de 10 à 14 départements géographiques. Certains observateurs devinent un élargissement plus large. Le flou sur l’objectif exact est artistiquement entretenu. Cela permet de mieux agiter les communautés. Aurons-nous un jour 14 ou 16 départements? Il est trop tôt pour le dire. L’Ouest actuel pourrait être scindé en deux ou trois départements. Les départements du Centre, du Sud, du Nord et de l’Artibonite deviendraient chacun deux départements suivant les différents scénarios. Avec une telle géographie, le nombre des postes à pourvoir au Sénat augmenterait automatiquement et cela permettrait aux députés qui rêvent de siéger à la Chambre haute de battre tout le monde de vitesse pour ces nouveaux sièges sortis d’une loi neuve. La Chambre des députés devrait aussi se pourvoir de nouveaux meubles pour accueillir les nouveaux députés issus des nouvelles circonscriptions. Cette inflation aurait une incidence sur le budget du Parlement, amplifierait la sous-représentation de l’État dans les nouveaux lieux de pouvoir, entraînerait un appel d’air pour la construction de nouveaux hôpitaux, tribunaux, commissariats, universités, centres sportifs elatriye sur divers points du territoire. Pour les maîtres de l’arithmétique politique des partis politiques en contrôle de la Chambre des députés, initiateurs du projet, ce ne sont que de petites factures que le pays peut supporter, doit supporter, tout comme les retards, les journées perdues, les frayeurs, les pare-brise brisés, les blessés et autres pertes en bien et même en vie que cela peut entraîner ici ou là. C'est dans la fumée, la fureur et le sang, sur une route bloquée que les pays incapables de redessiner leur carte politique et administrative dessinent leur avenir.

Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".