Prix spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington

Le ou La Flambeau ?

Les éditions Henri Deschamps ont publié récemment la pièce du dramaturge Faubert Bolivar qui lui a valu l'année dernière le prix spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington. L'auteur signera cette pièce titrée La Flambeau à la 20e édition de Livres en folie.

Publié le 2014-06-11 | Le Nouvelliste

Livre en Folie -

Le titre de la pièce de théatre de Faubert Bolivar est frappant. Une faute d'orthographe, diraient certains au premier contact. Un jeu littéraire, diraient d'autres. Mais tous se demanderont pourquoi La Flambeau au lieu de Le Flambeau.Un titre qui nous rappelle «Le Petit Chose» d'Alphonse Daudet. Mais le dramaturge a ses raisons qui les convainqueront après la lecture de ce beau livre divisé en huit tableaux. Ogou La Flambeau, ou la Société La Flambeau est un dieu ou une société qui prône la justice, l'équité et qui « apporte un peu de lumière dans cette vallée de ténèbres ». Monsieur, l'un des personnages de la pièce, est un partisan de la République. Il devait prononcer une conférence autour des valeurs républicaines quand sa famille embauche une servante, Mademoiselle, qui porte miraculeusement une bague, la bague d'Ogou. Non pas d'Ogou Féraille, Ougou Badagri ou même Ogou Balendjo. Mais Ogou La Flambeau. Pétri des valeurs républicaines, Monsieur finira par violer Mademoiselle, car sa femme, prise dans une sorte de folie qui la fait revoir des personnes mortes depuis plusieurs années, ne l'excite plus. Un viol qui lui coûtera la condamnation de la Société La Flambeau. La Flambeau est une pièce absurde, qui nous fait pourtant plonger dans les méandres de la vie quotidienne. Des hommes qui, malgré leur position idéologique ou politique, ont des comportements bien contraires à leur conviction. Et que la justice, celle qui se veut légale, est parfois aveugle quand ce n'est pas elle-même qui cause l'injustice. Face à tout cela, il reste quand même la colère des dieux. Monsieur sera jugé par la Société La Flambeau, dirigée par ses ancêtres, «les pères de nos pères». Cependant, le jugement des dieux ressemble bien au jugement des hommes. Comme quoi, dans le meilleur des mondes, les dieux seraient des hommes. L'accusé est appelé devant une assemblée, questionné, avoue son crime et est condamné. Pour Monsieur, la condamnation sera la zombification. Une pièce soigneusememt bien écrite qui pousse le lecteur à chercher son rôle ou à porter tous les masques pour réinventer les scènes.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".