Exposition internationale

La Smithsonian Institution en plein « Meli Melo »

Une quarantaine d’œuvres d’artistes haïtiens sont exposées depuis le 7 février 2014 au Woodrow Wilson Center à Washington, l’un des nombreux centres culturels de la Smithsonian Institution, grand site patrimonial américain.

Publié le 2014-02-19 | Le Nouvelliste

Culture -

A l’initiative de Promart Haïti de Patrick Cauvin, des artistes, dont monsieur Cauvin lui-même, se sont rendus au Woodrow Wilson Center pour « Meli Melo ». Bien qu’ils ne fussent que cinq à avoir fait le voyage, les œuvres de Daphné Meyer, Riboul Montfleury, Vicky Frisch, Maxan Jean-Louis et Gary Laurent, tous peintres, ont composé, avec ceux de grands maîtres tels Tiga, Duffaut, Magloire, Prospère et Exil une belle galerie de la peinture haïtienne dans les locaux de ce centre. Grâce à leur participation à l’Atelier international d’art d’Haïti, lancé en 2012 par Patrick Cauvin, ces peintres ont eu l’occasion de rencontrer Patricia Goodrich, une artiste et curatrice proche du groupe Smithsonian, habituée à résider en Haïti. Madame Goodrich, qui a également pris part à l’atelier, a été à l’origine des invitations que les peintres allaient recevoir par la suite. Visionnaire, le responsable de Promart a tout de suite vu là une opportunité en or pour donner davantage de visibilité à la peinture haïtienne. Il a ainsi conçu « Meli Melo », une exposition présentant des maîtres et des artistes contemporains. Vicky Frisch, elle-même peintre, céramiste et décoratrice d’intérieur, a rappelé d’ailleurs que cet aspect a constitué l’un de ses plus beaux souvenirs de cette exhibition. « J’ai été heureuse de voir mes tableaux exposés aux côtés de ceux de Tiga, duquel j’ai été élève. Cela fut une expérience très enrichissante, et j’ai été fière de représenter mon pays », a expliqué l’artiste. Le peintre Riboul Montfleury qui, lui aussi, avait fait le déplacement, s’est dit content d’y avoir participé avec un groupe. « Ordinairement, j’expose seul, sans d’autres artistes haïtiens, spécifie Montfleury. Bien que nous résidions chacun dans une ville différente, c’est la petite retrouvaille samedi matin à Washington après le vernissage dans la soirée du 7 février qui m’a le plus marqué ». A noter qu’Haïti n’est pas à sa première exposition à la Smithsonian. Déjà en 2004, pour marquer les deux cents ans de l’Indépendance, un collectif d’artistes, dirigé par Patrick Delatour, ancien ministre du Tourisme et commissaire de cette exposition, avait fait le voyage pour la capitale américaine. Questionnée sur les retombées d’une telle participation, Vicky Frisch a avancé que c’était le genre d’activités auxquelles tout artiste rêve. « Cela offre énormément de débouchés à l’extérieur. Quand, dans ton portfolio, on voit que tu as exposé à la Smithsonian Institution, il sera difficile pour une galerie de ne pas vouloir de tes œuvres. » « Pour ma part, raconte Daphné Meyer, une autre peintre partie à Washington, j'ai rencontré des artistes haïtiens et étrangers qui ont un trait en commun : une grande générosité de cœur (à part du talent, bien entendu). Je me suis fait des amis, j'aimerais participer à d'autres projets, et pour le reste, l'avenir dira. Je remercie Patrick et Vicky pour m'avoir entraîné dans cette belle aventure. » Riboul Montfleury souligne qu’il a reçu des appels de galeristes d’Haïti pour le féliciter pour ce nouveau pas, et qu’il est attendu en août prochain pour exposer en Californie. L’exposition durera, selon les dires de monsieur Monfleury, jusqu'au mois d’avril au Woodrow Wilson Center.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".