Vers le bicentenaire du protestantisme en Haïti

Publié le 2013-10-28 | Le Nouvelliste

Idées & Opinions -

Grâce à l'oeuvre magistrale du docteur Charles Poisset ROMAIN « Le Protestantisme dans la société haïtienne», la communauté protestante s'apprête à célébrer, dans trois (3) années, soit le 16 juillet 2016, le bicentenaire du protestantisme en Haïti. En effet, toujours d'après l'auteur, le 16 juillet 1816, sous le gouvernement d'Alexandre Pétion, deux missionnaires débarquèrent aux Cayes : Etienne de Grellet du Mobilier et John Hancock. Ils reçurent un bon accueil de la société haïtienne : - le 11 août, 1816, ces missionnaires tinrent une réunion à la vieille cathédrale de Port-au-Prince après autorisation du curé. - Le 18 août ils tinrent une réunion devant le péristyle du Palais national. Le président Pétion y participa accompagné de 200 officiers et collaborateurs et 600 soldats. - Le 7 février 1817, le gouvernement de Pétion délivra la première autorisation de fonctionnement à la mission Méthodiste. Depuis le 1er novembre 2011, le MCC (Mouvement chrétien citoyen) a organisé à l'Eglise Shalom Tabernacle de gloire située à l'époque à Delmas 40 A un colloque sur le quinquennat du bicentenaire. Ce colloque a été retransmis en direct sur les ondes de Radio SHALOM. Des personnalités du monde protestant comme le docteur et pasteur Charles Henri PIERRE, le frère Jacques Maurice, pasteur Tony JEAN, ing Rolex Mondésir, professeur Jean Khérode VILBRUN et votre serviteur ont discuté en direct pendant 2 heures d'horloge les défis du bicentenaire du protestantisme en Haïti. Nous nous réjouissons du fait que la Fédération protestante, présidée par le Dr Sylvain EXANTUS, ait déjà mis sur pied plusieurs commissions devant préparer la célébration du bicentenaire. Des assises sur ce sujet ont déjà été organisées tant à Port-au-Prince qu'en province. Malgré toutes ces mises en place tout à fait louables, il nous paraît opportun, deux (2) ans après le lancement du quinquennat du bicentenaire et trois (3) années avant la date du 16 juillet 2016, il nous paraît opportun, disons-nous, de livrer à la communauté protestante, et par extension à la nation haïtienne tout entière, quelques réflexions sur le symbolisme ou l'importance de ces dates et la manière de célébrer à sa juste dimension cet événement extraordinaire. I.- 16 JUILLET 2016 : UNE FETE DE MOISSON La moisson est une fête de grande importance en Israël. Elle fait partie des sept (7) célébrations prévues par Dieu pour son peuple, selon le livre de Lévitique 23. Comment se célébrait cette fête ? La fête de la moisson est une fête de reconnaissance à l'Eternel. Elle était célébrée en Israël dans la joie, dans les réjouissances, en signe de reconnaissance d'une récolte abondante. La fête de la moisson était aussi une fête nationale. Tous les Israelites devaient y participer. Quelle moisson pour le protestantisme en Haïti après deux cents (200) ans ? 1.- La croissance démographique La récolte a été abondante et bien au-delà de toutes les espérances. Le Dr Romain nous présente toujours dans son livre, la croissance soutenue du protestantisme en Haïti à travers les années. Année Pourcentage de protestants 1930 1.5% 1940 4% 1950 8% 1960 12% 1977 20% 2000 40% * autres sources Le Dr EXANTUS avance même le chiffre de 52% en 2012. Cette croissance remarquable du protestantisme pendant ces 200 ans est une chose qu'il faut célébrer. 2.- Les réalisations socio-économiques Le Dr EXANTUS a publié certaines données statistiques sur les grandes réalisations du protestantisme : - Au niveau de l'éducation, 42% des écoles fondamentales en Haïti sont l'oeuvre des protestants. Le protestantisme a donc favorisé l'éducation en Haïti. - Au niveau de la santé, le secteur protestant gère 66 centres de santé et d'hôpitaux, ce qui représente 60% de la couverture médicale du pays. - 25% des universités haïtiennes sont l'oeuvre de protestants. Les Universités GOC, FDSA, ADVENTISTE, LIMBE desservent la population avant 1990. - Au niveau de la technologie, les protestants ont donné le ton. La première station de radiodiffusion à couverture nationale ''Radio Lumière'' est une oeuvre des protestants. En 1999, cette station a obtenu une licence de télédiffusion dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. - Au niveau humanitaire, des ONG comme COMPASSION INTERNATIONALE, WORLD RELIEF, WORLD VISION, ARMEE DU SALUT viennent en aide aux nécessiteux de notre pays. - Toutes ces oeuvres non seulement viennent en aide à la population, mais aussi créent des emplois directs et indirects en Haïti. Ne faut-il pas célébrer le Seigneur pour ces grandes réalisations qu'Il a permis au secteur protestant de réaliser au cours de ces 200 ans ? 3.- Comment célébrer ces grandes réalisations ? La moisson étant une fête populaire, c'est chaque fidèle protestant qui doit se sentir concerné, qui doit participer. Nos artistes, nos compositeurs doivent écrire des chants pour le bicentenaire. Nos stations de radio et de télévision à travers les dix 10) départements géographiques doivent jouer leur partition en diffusant sur les ondes ces oeuvres. Nous devons organiser des concerts de louange à Dieu à travers tout le pays. Nos diseurs, nos dramaturges, nos cinéastes doivent enrichir à leur manière la vie culturelle et religieuse pendant cette année. Les associations de pasteurs, les ligues, les missions doivent organiser des concours de chants à l'échelle régionale puis nationale. Il faut réaliser des expositions partout à travers le pays. Nous avons tant de choses à montrer à la population : les photos de nos oeuvres d'art (temples, écoles, campus, hôpitaux), les photos des pionniers du protestantisme, etc... Nous devons exposer pour nous, pour nos enfants, pour la génération future, pour les étrangers qui nous regardent ce que Dieu nous a permis de réaliser pendant ces deux (2) siècles afin que son Saint Nom soit glorifié. II.- 16 juillet 2016 : une fête de jubilé Le jubilé est une fête qui se célèbrait tous les cinquante (50) ans en Israël selon Lévitique 25. Le jubilé est une fête de libéralités et de liberté. Les dettes contractées devaient être effacées, les esclaves libérés, les richesses de la terre redistribuées. Cette fête avait pour objectif premier d'arracher l'Israélite du matérialisme et de libérer son coeur pour son frère pauvre, les veuves, les orphelins et les étrangers ; bref, une main tendue vers les plus vulnérables. Le jubilé rendait la nation solidaire, libre et inclusive. Le jubilé permettait une redistribution des richesses non dans le sang ou par la violence, mais plutôt dans la joie et l'amour. C'était la nation qui pansait ses plaies, chaque cinquante ans. En retour Dieu promettait à Israël de tripler ses bénédictions s'il respectait cette fête. Lisons cette provision de bénédictions dans Lévitique 25, les versets 20 à 22. Jamais dans notre histoire, nous n'avons célébré une fête de jubilé à l'échelle nationale. Par conséquent, les écarts entre les classes se creusent. Peut-on dire d'Haiti que nous formons une nation solidaire ? Dans l'histoire d'Haïti, depuis quand a-t-on vu, à l'échelle nationale, chaque Haïtien ouvrir son coeur à son frère ? Ne dit-on pas dans notre langue que « depi nan Guinen Ti nèg rayi nèg » ? ou bien encore « chak koukouy klere pou je l» ; « Se sòt ki bay, embecil ki pa pran », chen manje chen, ou d'autres expressions semblables? Ces expressions ne sont-elles pas l'extériorisation d'une mentalité collective caractérisée par la suspicion, la ruse, le marronnage et l'exclusion? Comment peut-on bâtir une nation solidaire avec une telle mentalité? Eh bien voilà! Ce qui nous a manqué depuis 1804, la fête du jubilé, fête de relâche et de générosité, peut le combler. Tous les 50 ans, la Parole de Dieu invite la nation à se réconcilier avec elle-même. Nous devons tendre une main secourable à ceux qui sont dans le besoin. Nous devons cesser pendant une année de penser profit, exploitation, mais plutôt : aider notre frère, ouvrir pour lui les portes d'un mieux-être. Comment les protestants haïtiens doivent-ils célébrer cette fête en 2016? Une fois de plus, c'est tout le monde qui est concerné. Ce n'est pas l'affaire des leaders. Chaque fidèle doit participer et célébrer cette fête pendant 12 mois. Par exemple : - Les hommes d'affaires protestants devront casser les prix à partir de 16 juillet 2016 et ceci pendant 12 mois consécutifs. Ou bien ils doivent redistribuer aux plus pauvres les bénéfices engendrés. C'est une année de relâche. - Nos professionnels des métiers libéraux eux-aussi doivent faire relâche. Nos médecins doivent avoir, tout au long de cette période, des jours de consultation gratuits. Nos pharmacies doivent ou bien casser les prix pendant cette période ou redistribuer les bénéfices aux indigents. Nos cabinets d'avocats, nos agronomes, nos ingénieurs, bref tous ceux qui ont des moyens en leur pouvoir doivent faire de même. Nos étudiants doivent faire du volontariat pendant cette période, soit dans les hôpitaux ou dans les asiles communaux ou dans nos orphelinats ou dans les écoles pour enfants défavorisés. Nous devons faire relâche! - Les maîtresses de maison qui ont des «restavèk» doivent profiter pour faire relâche! Car c'est une année de jubilé! Les propriétaires de maison doivent casser les prix pendant cette année. C'est une année de relâche, une année de générosité nationale! Lorsqu'on combine ces deux dimensions du bicentenaire du protestantisme, à savoir une fête de moisson et un jubilé, on se rend compte rapidement qu'on ne doit pas prendre cet événement à la légère. Ce n'est pas une fête qu'il faut célébrer par un simple culte et des discours! Loin de là. C'est un moment unique dans notre histoire de peuple pour réconcilier la nation avec elle-même, pour exercer la miséricorde à l'échelle nationale dans l'espoir et la ferme assurance que Dieu déversera ses richesses sur cette nation en abondance! Pendant un an, des millions de touristes visiteront Haïti. Nos hôtels, nos guest-houses seront occupés à 100% pendant une année entière. Nos restaurants, nos bars fonctionneront à plein régime. Les lignes aériennes fonctionneront à plein régime. Les devises fortes afflueront dans notre économie. Entrepreneurs, prêtez l'oreille! Des centaines de milliers de jobs seront générés au cours de cette année. Les Haïtiens maltraités dans certains pays reviendront chez eux quand ils verront que Dieu a visité Haïti. Notre pays ne sera jamais plus le même après cette date du 16 juillet 2016! La nouvelle Haïti que nous appelons de tous nos voeux sera une réalité tangible. Le gouvernement prévoit le décollage de notre pays dans 30 ans. C'est trop long! C'est trop incertain! Dans 3 ans, Dieu peut accomplir le miracle haïtien, grâce à la célébration du 4e jubilé! C'est une question de foi dans la Parole de Dieu! Nous avons déjà raté trois (3) occasions pour faire ce travail de redressement spirituel et social de la nation. Nous avons déjà raté trois (3) jubilés du protestantisme : celui de 1866 celui de 1916 et celui de 1966. Nous ne pouvons pas rater ce quatrième, car, sachez-le bien, la quasi-totalité de ceux qui sont en dessus de 20 ans ne verront pas le cinquième jubilé de 2066. Nous serons déjà partis pour l'éternité. Moi, y compris! Sauf quelques rares des plus robustes le vivront si le Seigneur tarde encore à venir. Puisqu'il en est ainsi, que faut-il faire? Voici les recommandations que nous proposons : 1.- Le président de la Fédération protestante devrait lancer officiellement le lancement des travaux préparatoires du bicentenaire le dimanche 27 octobre 2013 pour inviter chaque MEOL (Missions, Églises, Organisations et Ligues) à préparer un programme du bicentenaire puis à envoyer une copie à la FPH. 2.- 16 juillet 2014 : la FPH devrait officiellement lancer les concours régionaux. 3.- 16 juillet 2015 : la FPH devrait lancer les concours nationaux avec les gagnants des concours régionaux. 4.- Il est recommandé que la FPH informe dès à présent les autorités, car le 16 juillet 2016 doit être un jour férié à l'échelle nationale. Le président de la FPH devra déclarer l'ouverture de l'année jubilaire solennellement. Haïti, prépare-toi à la rencontre ton Dieu! Haïti prépare-toi pour le décollage! Levons-nous et bâtissons! NOTRE PAYS NOTRE PAYS! QUE DIEU BENISSE HAITI! QUE DIEU BENISSE NOTRE NATION!

Joses JEAN-BAPTISTE, Ing., MSc Coordonnateur de Mouvement chrétien citoyen (MCC) site : www.mcchaiti.org twitter : mcchaiti mail : jbjoses@hotmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".