Horace Pauléus Sannon, cet illustre inconnu

«Aux heures de grande crise, tous les peuples se sont d'instinct reportés en arrière pour chercher dans leur histoire des leçons de patriotisme collectif, de nouvelles règles de conduite, soit pour pouvoir mieux défendre leur existence menacée, soit pour se relever plus rapidement de leur chute.» Horace Pauléus Sannon.

Publié le 2013-10-15 | Le Nouvelliste

Culture -

La C3 édition est très jeune dans l'industrie du livre. Mais elle comble cette inexpérience par ses choix de publication et la qualité esthétique de son travail. En la matière, Fred Brutus, son P.D.G, a fait une trouvaille. «Textes trouvés» est le titre d'une collection lancée par cette maison d'édition et présentée par l'historien Michel Soukar pour le 30e anniversaire de la Banque de la République d'Haïti. Dans celle-ci, tout un livre est consacré aux textes retrouvés d'Horace Pauléus Sannon. Un historien, homme d'État et journaliste du XXe siècle haïtien, dont le travail considérable a été rangé aux oubliettes pendant plus de cent ans. Une contribution qui pourtant apporte des éclaircissements capables de «repousser les bornes de l'ignorance de notre propre histoire», pour reprendre les propos introduisant le livre. Horace Pauléus Sannon est né aux Cayes le 7 avril 1870. Cette date, qui a aussi vu naître Toussaint Louverture, allait probablement lier le destin de l'historien à celui du précurseur de l'indépendance, puisque celui-ci devint une figure de proue de l'intelligentsia haïtienne au XXe siècle. Parmi ses contemporains, il faut compter Jean-Price Mars, Catts Pressoir, Abel Léger, Semextant Rouzier ou encore Pierre Eugène de Lespinasse. Après de solides études classiques effectuées dans la cité d'Antoine Simon, il part en 1891 poursuivre un cursus de médecine à Paris. Mais son goût pour l'art oratoire et son admiration pour l'éloquence d'un Jean Jaurès ou d'un Georges Clemenceau le fait bifurquer vers l'École des sciences politiques et sociales. L'histoire, sa passion de toujours, l'emporte finalement sur la médecine, qu'il abandonne au bout de trois ans. En 1898 il revient au pays, enthousiaste, la tête pleine de rêves et d'idées révolutionnaires. Parallèlement à son poste dans la fonction publique, il publie à Paris «Haïti et le régime parlementaire», consacré à l'analyse de la Constitution de 1889. A partir de là, sa carrière décolle. Ministre, secrétaire d'État, conseiller municipal, administrateur de finances, directeur de journal... les postes se sont succédé au fil du temps et au gré de la situation politique du pays. Sannon est candidat à la présidence à deux reprises : en 1926 et en 1930. Il sera par ailleurs le premier président de la Société d'histoire et de géographie d'Haïti devenue aujourd'hui Société haïtienne d'histoire, de géographie et de géologie. On est en 1923. Disgracié auprès du gouvernement Vincent pour ses convictions politiques, il passe de secrétaire d'État aux Relations extérieures et des Cultes à celui de directeur du lycée Pétion (1930-1931). Il fait paraître entre temps «Histoire de Toussaint Louverture» qui vient grossir la liste de ses textes publiés dans des revues, des quotidiens, à côté de ses autres ouvrages, tous à caractère historique. Une révocation brusque et injustifiée à la tête du lycée fait chuter sa santé, un affront dont il ne se remet pas. C'est en août 1938, dans sa résidence de Pétion-Ville, qu'il meurt à l'âge de 68 ans. Nonobstant le fait que les essais historiques d'Horace Pauléus Sannon constituent une véritable mine d'informations inépuisable pour comprendre la situation sociopolitique et économique de son époque, ses papiers journalistiques ne sont pas moins importants. Notamment ses articles intitulés « Un journaliste sous Boyer : Darfour » (1899) et « Le Cap vu par une Américaine » (1936). Ces deux textes apportent, chacun à leur dimension, de nouveaux éléments qui corroborent ou infirment certaines vérités quand ils ne font pas la lumière sur des zones d'ombre de notre histoire. Des secrets sur lesquels se referment la première et la quatrième de couverture de « Horace Pauléus Sannon (1870-1938) », édité par la C3. Outre la quête des mystères que recèle l'ouvrage, le lecteur sera également charmé par la plume alerte, claire et élaborée de cet illustre personnage.

Péguy F. C. Pierre Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".