DDAO/ Plaine de l'Arcahaie

Pour réduire les risques d'inondation

Les travaux de curage des rivières Bretelle, Torcelle, Rouyonne et Matheux, situées au niveau de la plaine de l'Arcahaie, ont démarré, ce jeudi 7 mars, sous la houlette de la Direction départementale agricole Ouest (DDAO). Ces travaux s'effectuent afin de réduire les risques d'inondation à l'approche de la saison pluvieuse et cyclonique. Disposant d'une enveloppe de douze millions de gourdes pour la réalisation de ce projet, la DDAO entend éviter qu'il y ait surtout de pertes en vies humaines et aussi dans le secteur agricole.

Publié le 2013-03-07 | Le Nouvelliste

Economie -

10 heures et demie. Un tracteur travaille dans les deux sens dans la rivière Torcelle, à Cabaret. Sous les yeux des députés Martial Depas et Jean Dany Duvert, respectivement de Cabaret et de l'Arcahaie, les travaux de curage des quatre rivières de la plaine de l'Arcahaie ont démarré. Les agents exécutifs intérimaires de la commune de Cabaret ont eux aussi porté un regard spécial sur ces travaux qui devraient durer trois mois. Car, quand la rivière Torcelle est en crue, elle a une force destructive. Dans certains endroits, les berges de cette rivière n'existent même pas. Dans ces points-là, la rivière Torcelle se confond avec quelques jardins. Il en est de même pour d'autres rivières de la plaine de l'Arcahaie. C'est pour cela que la DDAO a ciblé les quatre rivières de la plaine de l'Arcahaie dans le cadre de son projet visant à réduire les risques d'inondation dans l'Ouest. « Outre les travaux de curage, nous allons construire des murs en gabion, là où les berges n'existent pas. C'est tout au moins ce que nous avons à faire en amont. Et en aval, nous allons reconstruire la ligne de la rivière », a déclaré l'ingénieur Rénélus Jean C. Robert, promettant de colmater les brèches qui posent des problèmes à la population. « Il y a près de 200 rivières dans le pays, dont 36 dans l'Ouest. Avec la dégradation de l'environnement, les rivières, lorsqu'elles sont en crue, emportent des sédiments et débordent souvent leur lit. A ce moment-là, elles détruisent des jardins, emportent des têtes de bétail, et le plus regrettable, des êtres humains. La rivière Torcelle, qui est à sec en ce moment, possède un bassin versant de 80 km2 et permet l'irrigation de 2 000 hectares », a indiqué le responsable de la DDAO, l'ingénieur-agronome Arnoux Severin, annonçant que les travaux vont également toucher les bassins versants. Le titulaire de la DDAO a fait savoir qu'il oeuvre, ces derniers temps, à résoudre les problèmes causés par les rivières. « Les eaux de la rivière doivent être utiles à l'irrigation et non pas causer des pertes en vies humaines », a précisé le directeur Arnoux Séverin. Les deux parlementaires, qui considèrent les communes de Cabaret et de l'Arcahaie comme deux ailes d'un même oiseau, ont remercié le gouvernement et de manière spéciale la DDAO. « La rivière Torcelle est désignée par un surnom : Mangeur d'hommes. Nous accueillons à bras ouvert la DDAO qui vient accomplir ces travaux. Quand on pense que ce projet va aider à résoudre le problème de l'inondation et générer des emplois, nous ne pouvons que féliciter l'agronome Séverin. Car la rivière Torcelle a débordé son lit et constitue une menace pour les bananes. Toutefois, après la réalisation de ces travaux, les résultats attendus doivent être concrets : Pas de débordement de lit, création d'emplois et que les gens aient leur esprit tranquille », a indiqué le député de l'Arcahaie, Martial Depas. Son collègue parlementaire, le député Jean Dany Duvert, a abondé dans le même sens. « C'est un pas de géant effectué dans la bonne direction, quand on sait que la rivière Torcelle ne possède pas de ligne, c'est-à-dire de limite, et qu'à la moindre averse, elle peut tout emporter sur son chemin », a-t-il souligné. Les membres de la commission communale de Cabaret ont eux aussi accordé leur bénédiction à ces travaux de curage des rivières entamés par le ministère de l'Agriculture à travers la DDAO. « Ce projet sera favorable aux deux communes. Quand il pleut, nous avons toutes les peines du monde », a rappelé Guillaume Joseph Antonio, maire principal de Cabaret. Après Cabaret, les parlementaires, la délégation de la DDAO et les autres autorités se sont rendus à l'Arcahaie pour s'assurer que les travaux ont commencé. A rappeler qu'en septembre 2008, après le passage de moins de trois cyclones sur le pays, environ 72 personnes avaient perdu leur vie à Cabaret, dont une trentaine à cause du débordement de la rivière Torcelle.

Gérard JEANTY Junior Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".