PROJET "RESEAU DE FESTIVALS DE MUSIQUE ACP"

Une dizaine de professionnels de la musique attendus en Haïti

Publié le 2012-01-27 | Le Nouvelliste

Après plusieurs escales en Afrique (Burkina Faso, Cap-Vert, Gabon, Tanzanie), en Europe (Danemark), dans l'océan Indien (Réunion) et dans le Pacifique (Vanuatu), c'est Haïti qui a été choisie pour représenter la Caraïbe dans le cadre du projet "Réseau de festivals de musique ACP" (Afrique, Caraïbes, Pacifique), du 29 au 31 janvier. La directrice de Zone Franche, l'association française qui pilote le projet déclare : "Nous sommes tout particulièrement heureux de mener les actions du projet prévues dans la Caraïbe en Haïti, pays dont la richesse musicale reste à découvrir pour beaucoup de professionnels de la musique à l'étranger. Deux ans après le drame qui a touché le pays, nous espérons ardemment que ces journées contribueront au renforcement et à la dynamisation du secteur musical local. Nous remercions nos partenaires en Haïti. Leur enthousiasme et leur implication laissent présager des échanges riches dans un environnement favorable." De son côté, Milena Sandler de la Fondation Haïti Jazz souligne: "La Fondation Haïti Jazz est très heureuse d'accueillir et de coordonner la réalisation de ce projet en Haïti, qui est en totale adéquation avec nos objectifs de structuration du secteur et de promotion de la musique d'Haïti". Une dizaine de professionnels étrangers, venus de la Caraïbe (Barbade, Belize, République dominicaine, Sainte Lucie), d'Europe (Allemagne, France, Grande-Bretagne) et d'Afrique (Cap Vert), séjourneront en Haïti, pour mieux connaître l'industrie de la musique haïtienne et échanger avec les vingt-cinq participants locaux qui ont été sélectionnés par les partenaires du projet, la Fondation Haïti Jazz, Caracoli et l'Institut français en Haïti. Au programme, les professionnels étrangers pourront assister aux derniers jours de la sixième édition du Festival International de Jazz de Port-au-Prince, à l'hôtel Karibe, à la FOKAL, au Quartier Latin, ainsi qu'à la clôture au Parc Historique de la Canne à Sucre. Ils interviendront ensuite pendant les journées de rencontre accueillies par l'Institut français en Haïti (ces journées se déroulent à portes fermées avec les participants préalablement sélectionnés). Les discussions porteront sur des questions diverses telles que celles de droits d'auteur, du marché des musiques du monde, de la diffusion numérique des oeuvres ou encore des réseaux professionnels existant dans la Caraïbe. Ils seront rejoints par les membres du collectif Caribbean Network for Kreyol Creative Industries qui fédère les territoires ayant la langue créole en commun (Martinique, Guyane, Haïti, Guadeloupe, Sainte-Lucie, la France hexagonale, et tout récemment la Dominique). Le projet "Réseau de festivals de musique ACP" (Afrique, Caraïbes, Pacifique) est porté par la Fondation Haïti Jazz, en collaboration avec Caracoli et l'Institut français en Haïti. Il est soutenu par le programme d'appui aux industries culturelles ACP, programme du Groupe des Etats ACP financé par l'Union européenne.
Auteur

Réagir à cet article