« Nous faisons face à une opposition politique dépourvue d’alternatives démocratiques », dit Jovenel Moïse

Publié le 2021-02-23 | Le Nouvelliste

Intervenant lundi au Conseil de sécurité des Nations unies, le président Jovenel Moïse a indiqué que « ce refus systématique de l’alternance politique par la voie des urnes constitue une source de tensions permanentes dans le pays en plus qu’il remet sérieusement en question l’option que le peuple haïtien avait faite pour la démocratie au sortir de la dictature en 1987 ».

«  Nous faisons face à une opposition politique qui est dépourvue d’alternatives démocratique et de tout projet de société crédible pour la population des villes et des campagnes, a-t-il déclaré. Elle rejette la voie électorale pour accéder au pouvoir. Si nous avons tourné le dos à la dictature pour embrasser la démocratie comme régime politique, nous nous devons de nous en soumettre à toutes ses exigences. L’élection est l’une des règles fondamentales de la démocratie. Un élu doit être remplacé par un autre élu. Nous voulons et devons travailler pour la sauvegarde des acquis démocratiques. La transition est toujours profitable à une oligarchie politique et économique qui aime bien nager dans les eaux troubles, comme je le dis souvent », a ajouté M. Moïse.

Réagir à cet article