Des notes musicales comme soutien à la Fondation Métamorphose

Des notes de la musique classique haïtienne retentissaient dimanche dernier à la Maison des arts de Laval. Eddy Prophète et Gifrants soutenaient à l’occasion une fondation œuvrant en Haïti.

Publié le 2017-10-12 | lenouvelliste.com

Deux des réputés compositeurs et arrangeurs de la musique classique haïtienne, Eddy Prophète et Marcien Guy Frantz Toussaint, ce dernier dit Gifrants, entourés de talentueux musiciens, ont agrémenté musicalement, dimanche soir, les efforts de la Fondation Métamorphose Développement. Cet organisme de bienfaisance œuvrant en Haïti s’est formellement présenté aux publics montréalais et lavallois lors d’un cocktail-concert présenté à la Maison des arts de Laval. Une formule classique qui a fortement plu aux conviés.

Les organisateurs de l’événement semblaient bien connaître les intérêts musicaux des invités. Ces derniers savouraient sans modération les notes du réputé pianiste Eddy Prophète, en première partie du spectacle. Celui qui a joué au Kadans rampa de Wébert Sicot, avant d’entreprendre des études de piano en « interprétation classique » à l’Université du Québec à Montréal, a révisé des œuvres d’Oscar Peterson, de Frantz Casséus, de Raoul Guillaume, de Dodof Legros, etc. Cette bonne première partie du concert a donné plus de tonus à l’événement organisé par le conseil d’administration de la fondation.

Eddy Prophète et six autres musiciens issus de diverses communautés culturelles à Montréal rejoignirent ensuite Gifrants, père du concept musical natif, sur la même scène de la Maison des arts de Laval. Ce format groupe, plat principal de l’événement caritatif, a mis en relief l’âme musicale haïtienne. Soutenu par un puissant groove de percussionnistes, Gifrants a pu faire une démonstration de son concept musical avec une déferlante de chansons tirées de son riche répertoire. Grâce à un terrain ethnographique et à d’autres recherches sur l’authenticité de la musique haïtienne, Gifrants a, en effet, intégré les musiques rurale, de danse urbaine et vodou dans ses créations. L’ensemble des musiciens apportent un soutien considérable à la Fondation Métamorphose Développement. Les amateurs de musique avaient raison de se réjouir de cet instant de bonheur à la Maison des arts de Laval.

À propos de la fondation

Les profits de cet événement caritatif, ainsi que les dons qu’il a permis de recueillir, seront remis à la Fondation Métamorphose Développement, au profit de sa mission en Haïti. L’organisme a été fondé en 2008 par Wladimir Jeanty. L’homme politique a passé le relais à un conseil d’administration présidé par Josiane Rigaud, professionnelle retraitée en architecture et urbanisme. La fondation accompagne les familles haïtiennes les plus vulnérables. Elle regroupe des Haïtiens et des membres de la diaspora. À travers différentes actions, elle apporte son soutien pour renforcer trois piliers fondamentaux : éducation, culture et santé. Elle accorde en premier lieu son soutien à certaines écoles communautaires en milieu rural.

CG
Auteur


Réagir à cet article