«La Transition d\'Haïti vers la Démocratie, (les 7 mois d\'Aristide-Préval)» : comment profiter des leçons de l\'Histoire?

Culture - par Pradel Henriquez Connu pour son esprit modéré et ses idées progressistes, Pierre Raymond Dumas est l\'auteur de la chronique célèbre \"Cette transition qui n\'en finit pas\" lancée timidement pour la première fois, sous le gouvernement d\'Ertha Pascal Trouillot qui a dirigé le pays entre le 13 mars 1990 et le 7 février 1991. Femme Avocat née à Pétion-Ville en août 1943, Ertha P.Trouillot parvient au pouvoir à la chute du Général Prosper Avril, dans le cadre de sa fonction de Juge à la Cour de Cassation. Première femme à occuper la place de Président de la République d\'Haïti, elle...

L\'Angle de la détente et du recul

Culture - Commençons 2005 sans histoire. Ajoutons du neuf sur les pages du Nouvelliste. Pendant tout le long de l\'année, je me propose de vous détendre. C\'est si bon la détente. Nous ne pouvons pas vivre sous haute tension indéfiniment. Dès qu\'on allume son poste de télévision, des images bouleversantes nous envahissent ; le poste de radio ne nous ménage pas non plus. L\'information nous tétanise. La radio est un robinet qui coule des nouvelles stressantes. Les ondes nous submergent dans l\'angoisse. Les périodiques, produisant de l\'histoire instantanée, tendent, sur leur passage, un miroir à une réalité agressive. Les journalistes persistent à...

Ne pleurez pas sur Haïti

Culture - A tous ceux qui aiment Haïti et qui espèrent un nouveau soleil... Ne pleurez pas sur Haïti, notre Patrie. Ne vous lamentez pas surtout, Si vous l\'aimez comme vous le prétendez. Pleurez plutôt ses morts, les innocentes victimes. Et pour le repos de leur âme, un requiem, Si le coeur vous en dit. Elle est délabrée certes, mais elle est là. Malgré la méchanceté de ses fils dénaturés, Elle se débat pour sa survie, notre Patrie. L\'Etre suprême qui nous l\'a donnée S\'est dissimulé depuis Nous laissant agir à notre guise, Jouir de la liberté accordée a ses créatures, Comme...

Fiction en Lettres Détachées

Culture - Je m\'appelle Cotonou, je suis la plus grande ville de ce pays que vous aviez nommé Dahomey en souvenir des ancêtres d\'Abomey et qui a une signification historique: «Dans le ventre de Dan». A la faveur de la Révolution Marxiste Léniniste, vous aviez changé de nom à cette grande entité dont je fais partie, et désormais je suis du Bénin. Heureusement que vous n\'avez pas pensé à me donner un autre nom, car bien que mon nom relève d\'une histoire sombre: «Ku-Tonou»(1), je l\'aime bien ce nom et de plus, je le porte à merveille. Je m\'appelle Cotonou et j\'ai...

Dessalines de Gaétan Mentor

Culture - Je n\'ai pas, en principe, de propension à découvrir les essais biographiques complaisants dont le ton de l\'expression dépasse souvent l\'objet initial. Pourtant, j\'ai dû me faire une raison pour «Dessalines, l\'esclave devenu empereur» de Gaétan Mentor que tout le monde semble prendre pour une biographie classique, alors qu\'il s\'agit d\'un ouvrage tellement plus compliqué, subtil, retors, ambitieux, talentueux et, surtout passionnant qu\'une simple «bio». Auteur prolifique, Gaétan Mentor qui entretient sa pieuse légende de biographe est en train de se révéler un écrivain en liberté, aussi complexe que troublant. Quel personnage! Quel virtuose dans le choix de son genre...

Gad lari Pòtoprens

Culture - Ou poko fe yon vire Nan lari Pòtoprens Ou pa kon-n kote Pou mete pye-w Ni nan ki direksyon Pou fikse zye-w Ki diskou nou kenbe Tanto prezidan avi Youn di viv la nasyon ayisyèn ini pou toutan Lòt di rale ti chèz ba-w pou yon yi koze anba tonèl Degaje-w kou-w konnen pou-w naje pou-w sòti Lè se pa ansanm nou se lavalas Yon sèl dwèt pa manje kalalou Se kleron \"je suis kle président de tous les haïtiens\" Gras a dye mwen pa ayisyèn M-se pòtoprensyèn Pa gen youn ki te chèf mwen Ou pa ta fè yon...

Le bicentenaire de l\'indépendance d\'Haïti aura certainement une fin heureuse

Culture - Vers la fin de l\'année 2004, commenceront les festivités de clôture du bicentenaire de l\'indépendance d\'Haïti. En dépit des évènement de l\'année 2003 qui ont perturbé le bon déroulement de ces festivités, les universités américaines et le Smithsonian Institut ont toutefois rendu hommage tout au long de l\'année 2004 au courage sans pareil de nos aïeux et au peuple haïtien qui continue de lutter aujourd\'hui encore contre des conditions de vie extrêmement précaires. Hommage bien mérité à un peuple au sujet duquel l\'écrivain américain Wendell Philips, lors d\'un discours prononcé en décembre 1861 à New York et à Boston a...

Nous autres Haïtiens, douloureux...

Culture - Fiers de notre race hypocritement, de notre Histoire, tapageusement, de notre culture ambivalente, de notre folklore et de nos traditions de peuple, nous autres Haïtiens qui restons attachés aux valeurs universelles, possédons les plus pures vertus de l\'enracinement et du Patriotisme. C\'est une rengaine. La réalité, déplorable, est tout autre. Coups bas, crise sur crise, misère en hausse, avenir \"bouché\"... Honni soit qui mal y pense! Cet avalement est évidemment cyclique, permanent même ... Pantins et hableurs impétinents, nous tenons comme des croix nos pancartes quotidiennes pour témoigner de notre malaise, de nos angoisses, de notre quête de lumière et...

LE QUÉBEC VIT À L\'HEURE DE L\'AMOUR SYNTHÉTIQUE DE MAUVAISE QUALITE

Culture - Le rituel du baptême de feu qui allait m\'assigner irrévocablement vers la voie des plumitifs fut d\'une grande simplicité. En revanche, la séance d\'animation est digne d\'une séquence narrative. Nous avons pénétré de marches empressées à l\'arrière boutique de la fascinante Librairie Olivieri, dans un petit bistro sans doute familier à la conjugaison des mots par l\'extension des idées qui tapissent les murs muets. Mon sens olfactif, plutôt vif, prisait une fragrance entremêlée d\'arôme de café rare et d\'odeur de bouquins neufs. Mon coeur bohémien habituellement insoumis, s\'est laissé abandonné à la courtisanerie du lieu en toute discrétion. Nous avions...

Le bicentenaire de l\'Indépendance nationale revisité par des artistes haïtiens

Culture - L\'association Haïti Artisanat a organisé du 16 décembre 2004 au 3 janvier 2005, au local du Musée d\'Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, une exposition des plus belles oeuvres céramiques réalisées autour du bicentenaire de l\'Indépendance d\'Haïti. Ces oeuvres ont été exécutées par des artistes de talent qui répondent aux noms de James Civil, Ermann Désimots, Bernard Morin, Joseph Morin et Betty F. Délienne. Il faut certainement déplorer le caractère confidentiel de cette exposée, marquée par une absence totale de publicité. L\'objectif : marquer le bicentenaire de l\'Indépendance nationale en cette fin d\'année 2004. Cinq (5) jeunes céramistes versés dans les...

Chute prononcée des activités économiques en 2004

Culture - Outre les conditions météoro-logiques particulièrement mauvaises qui ont surtout affecté le secteur agricole au cours de l\'année fiscale 2004(1), l\'économie haïtienne, dans sa globalité, a, encore une fois, pâti d\'une conjoncture socio-politique extrême-ment bouleversée, provoquant souvent la quasi paralysie des activités économiques. Cette situation plutôt déconcertante pour l\'ensemble des agents économiques s\'est traduite par une forte contraction, en volume, de 3.8% du Produit Intérieur Brut (PIB). A l\'origine de cette chute se trouve, entre autres, la baisse cumulée de la demande interne de plus de 5% en termes réels, soit un fléchissement de plus de 3% de l\'investissement global et...

«Marcher sur les pas du Christ»: un beau récit de voyage de Joël Lorquet

Culture - Les récits de voyage sont généralement passionnants évocateurs, nostalgiques, riches en souvenirs sirupeux et splendides. Celui que Joël Lorquet (Journaliste, artiste évangélique et détenteur d\'une maîtrise en sciences de développement de la Faculté d\'Ethnologie, Université d\'Etat d\'Haïti) propose à ses lecteurs dans son livre \"Marcher sur les pas du Chirst\" est absolument captivant. Son intérêt réside dans ce degré zéro de l\'émotion qui a atteint l\'auteur lors de sa première visite en Israël, en Turquie et en Palestine en compagnie de cent quarante-neuf (149) missionnaires protestants, à l\'initiative de la Radio-télé Lumière en avril 2000. Tournée au cours de laquelle...

Un prix pour la photographe Noëlle Théard

Culture - La jeune photographe Noëlle Théard vient de gagner le premier avec la mention « Outstanding Achievement » dans la catégorie photojournalisme du concours de photo « Black and white Spider Award 2004 ». Les résultats ont été rendus public sur le site internet du concours le 26 novembre dernier. La photographe haïtiano-américaine rend un hommage à l\'esprit humain à travers ses photos. Elle était de passage en Haïti cette année à l\'occasion du bicentenaire de l\'indépendance pour des reportages pour compte du quotidien américain Miami Herald. Le cliché primé a été pris en marge des festivités organisées au Palais national...

«Mes voeux à mon pays»

Culture - Un pays loin d\'espoir, qui crie de peur Pour cette race si pauvre de bonheur Nous, enfants de la mère patrie Teintée de bleu et de rouge, malgré nos conflits, Disons: assez! Pour nos frères morts en combattant Qui sont jetés aux abîmes sanglants Faisons-donc la paix, pour rendre hommage A tous nos ancêtres morts en esclavage. Chantons, entre nous, d\'une seule voix, Un hymne prospère qui annonce la joie. Redisons ensemble: «Bonne est l\'union»! Comme des sages, soyons de bons compagnons Pour faire d\'Haïti un pays de paix, N\'attendons pas les blancs, ou leurs bienfaits. Donnons-nous plutôt une main...

«Chronique d\'un départ annoncé»: Jean Ledan Fils, une autre manière de dire l\'Histoire

Culture - Jean Ledan Fils, historien, se démarque de la majorité de ses confrères par la façon qu\'il a de présenter les évènements quels qu\'ils soient. Contrairement à la plupart des historiens haïtiens, il écrit sans suffisance et cela suffit à rendre ses écrits plus attrayants pour les lecteurs, surtout les plus jeunes auxquels malheureusement on n\'a pas inculqué le goût de la lecture. Dans un style sobre, sans prétention, il arrive à transmettre des informations qui éclairent d\'une lumière nouvelle certains évènements qui, sans les précisions qu\'il nous apporte, nous paraissent confus et parfois illogiques, inexpliquables. En fait, ce qu\'il nous...