5e édition du championnat national

La première des Artilleurs

Volley ball Vingt et une équipes représentant onze villes et six des neufs départements du pays ont disputé la 5e édition du marathon national de Volley ball organisé cette année à Ouanaminthe du 4 au 6 aout 2006. Une fête du Volley ball qui a courronné Artilleurs du Cap-Haïtien pour la première fois de son histoire à ce niveau.

Publié le 2006-08-09 | Le Nouvelliste

Neuf équipes réparties en deux poules ont disputé la compétition féminine marquée cette année par l'absence de l'équipe championne en titre, Banzaï, et par l'équipe vice-championne de la LVBRO, Volley 2000. Montrant une nette progression technico-tactique dans leur jeu, vendredi, les Petit-goâviennes devenaient la surprise de la compétition et terminaient derrière "Abeilles" du Cap-Haïtien mais devant Belladère et les Cayes dans le groupe A. Dans l'autre groupe, ce sont les joueuses de l'équipe locale, Ouanaminthe, qui surprenaient les gens derrière les Artilleurs du Cap-Haïtien et Magic. C'est au cours de ces quarts de finale, disputés toute la journée du samedi, que les forces en présence dans la rencontre Petit-Goâve-Ouanaminthe, samedi soir, qu'il a été donné aux spectateurs d'assister à la rencontre de volley-ball la plus spectaculaire de la compétition. Lors de ce ¼ de finale disputé dans la soirée de samedi sur les terrains du Gymnasium Saint-Pierre, les Ouanamintaises entament la partie sur les chapeaux de roue et prennent une certaine ascendance. Le deuxième set progressait graduellement comme une copie conforme du premier quand pour des raisons inconnues, un spectateur, croyant aider les joueuses, déviait le projecteur et réduisait la luminosité dans une partie du camp des joueuses de Petit-Goave. Le staff technique de l'équipe féminine de Petit-Goâve protestait et les arbitres ont dû arrêter la partie pour rétablir l'éclairage tel qu'il était en début de partie. Cet arrêt eut le don de casser le rythme de la partie. A la reprise, les Petit-Goaviennes rentrèrent plus rapidement dans le jeu et égalisaient à un set partout. Mais au terme d'un set décisif âprement disputé, les Ouanamintaises ont gagné le droit d'aller défier les Artilleurs du Cap-Haïtien en demi-finale, dimanche. L'autre demi-finale devant mettre aux prises "Magic" de Port-au-Prince à " Abeilles" du Cap-Haïtien. Les demi-finales Emmenée par Faosta Sylverio, une volleyeuse dominicaine ayant une lecture efficace du jeu, Magic s'est fait piéger en demi-finale par les Abeilles du Cap-Haïtien qui l'a battu par 2 sets à 1. L'équipe de Frantz Bernadin a pourtant joué sur le même tempo que les Capoises mais avec Faosta, celles-ci avaient une longueur d'avance que ni la meilleure attaquante de la compétition, Ruth Mitchell Antoine, ni la technicienne, Stephanie Janvier ni Myriam Lizaire n'ont parvenues à combler. Concédant le premier set 25/23, les coéquipières de Stephanie sont parvenues à refaire leur handicap en remportant le second set (25/23), mais au set décisif, elles n'ont pas su surmonter la pression et ont sombré corps et âme (15/10). "Abeilles" gagnait alors le droit de disputer sa troisième finale de cette compétition contre une autre équipe capoise, les Artilleurs, qui a dominé Ouanaminthe (25/10 et 25/16). Magic 3e Magic a remporté la 3e place de la compétition en dominant aisément Ouanaminthe par deux sets à 0. Ruth Mitchell Antoine en a profité pour rafler le titre de meilleure attaquante de la compétition. Finale 100% capoise Pour sa 2e finale en deux ans, Artilleurs du Cap-Haïtien présentait une formation plus ambitieuse et mieux rodée en finale. Bien orchestrée autour de la passeuse Myrline Jean Gilles, le club suivait aisément le tempo infernal imposé par son attaquante St-Vilia Hubert dit Cilotte. Les coéquipières de Farah Olivier ne pouvaient faire mieux que concéder le premier set (25/23). Au 2e set, l'enjeu motivant plus Angeline et consorts, les Abeilles présentent une meilleure résistance face aux Artilleurs. Mais évoluant en état de grâce, la meilleure joueuse de la compétition, Saint-Vilia Hubert donne des tournis à la défense des Abeilles qui cèdent finalement au 62e point du set. Artilleurs s'impose 32 à 30 pour remporter le set, la finale et le premier titre de champion national de son histoire. "J'ai pu vaincre le signe indien et parvenir à remporter ce titre que je convoitais tant", soulignera Saint-Vilia Hubert à l'issue de la partie avant de continuer timidement ."J'espère que j'arriverai à le conserver, l'année prochaine".
Enock Néré envoyé spécial à Ouanaminthe Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".