PNH: un trafiquant d’armes interpellé, une tentative d’enlèvement déjouée

Publié le 2022-05-20 | lenouvelliste.com

La Police nationale d’Haïti (PNH) a annoncé l’interpellation de Lumacson Mathieu, un trafiquant d’armes et de munitions. Selon la PNH, le prévenu a été arrêté au cours du mois d’avril à Belladère. « Il est accusé d’avoir fourni plusieurs fusils d’assaut, dont des T65, M4 et AR-15 et des milliers de munitions à des chefs de gangs, dont Izo, Ti Lapli et Iscar », peut-on lire dans la publication de l’institution policière sur Facebook. Sur une vidéo publiée par la police, le prévenu a révélé qu’il travaillait au sein de la police parlementaire et à l’ Office national d'assurance vieillesse (ONA). Il a également avoué ses relations avec des chefs de gangs notoires. 

Toujours ce jeudi 19 mai, la PNH a indiqué avoir déjoué une tentative d'enlèvement et libéré une fillette à carrefour Rita. « Suite à une alerte du CRO signalant un cas de kidnapping sur un véhicule de marque Nissan Exterra, de couleur blanche, ce matin aux environs de 11h30, à carrefour Rita, une patrouille de la POLIFRONT a été dépêchée rapidement sur les lieux. Les bandits ont été  poursuivis par les forces de l'ordre, ce qui les a contraint à abandonner le véhicule à bord duquel se trouvaient trois personnes, dont une fillette. Les malfrats, qui circulaient à motocyclette, après avoir braqué leurs armes en direction des occupants dudit véhicule, ont tenté de prendre la fuite avec la fillette. Grâce au déploiement à temps des patrouilles de plusieurs unités spécialisées comme BIM, UDMO, SWAT et une patrouille de Tabarre, venues en renfort, les bandits armés ont dû laisser la fillette pour prendre la fuite. Les victimes et le véhicule ont été  transférés à la DCPJ pour les suites nécessaires », a fait savoir l'institution policière. 

La police a par ailleurs indiqué avoir interpellé 6 individus armés le 19 mai à Tabarre 52. Selon la note, ces individus répondent aux noms de Patrick Pierre, Gétro Narcisse, Larosier Pierre, Renel Jeanty, Robert Pierre et Locnel Sistanis. «  Ils étaient à bord d'une Nissan Patrol Blanche, vitres teintées, immatriculée : AA-11678. Quatre armes de point, dont deux de calibre 45mm, un 9mm, un revolver 357, de marque Crosman de 177 Cal, une machette, un couteau, deux cartouches 5.56, deux étuis, un gilet tactique et un appareil de radio de communication ont été retrouvés en leur possession lors d'une patrouille effectuée par la DCPJ/BLTS. Pour l'instant, ils sont tous placés en garde à vue en attendant les suites judiciaires », a détaillé la police.

Dans le département du Nord, la police a annoncé l’interpellation de Yòyò, un présumé bandit qualifié de « redoutable ». Il a été arrêté à Grande-Rivière-du-Nord, lors d’une patrouille policière. « Yòyò, ainsi connu, était activement recherché par la police du département du Centre pour sa présumée implication dans des actes de kidnapping, de braquage, de viol, de cambriolage et de vol de motocyclettes dans le Plateau central. Avant son transfert à Hinche pour des infractions qui lui sont reprochées, il sera auditionné par la SDPJ/Nord », a indiqué la police. 

L’institution policière a signalé le décès de deux bandits dans des échanges de tirs avec les forces de l’ordre le 17 mai à Madeline, zone de SOS Village. Cinq autres ont été interpellés et deux armes à feu, de fabrication artisanale, ont été saisies, a poursuivi la police sur les réseaux sociaux. La PNH a également annoncé l’arrestation d'Androny Casséus, Joseph Ricardo, alias «Kado», Rudson Joncky Jeewood, Jean-Baptiste Eliphète et Dudrot Ychelet, respectivement âgés de 23, 25, 26 et 39 ans. « Ces individus sont interpellés pour leur implication présumée dans des actes d'assassinat, de spoliation et d'association de malfaiteurs. Présentement, ils sont placés en garde à vue en attendant les suites judiciaires », a indiqué la police.



Réagir à cet article