Anthologie des poètes de la Grand’Anse

Publié le 2022-05-12 | lenouvelliste.com

Publié aux éditions C3, de concert avec les éditions Choucoune, sous la direction de l’éminent professeur Christophe J. Phillippe Charles, "Anthologie des poètes de la Grand’Anse" offre un aperçu significatif des talents des poètes grand’anselais. Ce livre réunit des poèmes qui font écho aux amours, à la solitude, à la révolte et aux rêves.

L’objectif premier de faire une anthologie, c’est de mettre ensemble en un même lieu de lecture des textes des écrivains qui ont comme point commun une langue, des thèmes, une histoire, une sensibilité ou une géographie. Les auteurs forment ensemble de petits univers qui les regroupent. Parfois l’anthologie fait apparaître ce qui, dispersé ici et là, à travers l’espace et le temps, ne se voit pas, ne se remarque pas. Elle rapproche parfois les auteurs. Selon Christophe J. Philippe Charles, l’initiateur de ce projet, l’objectif de cette anthologie c’est de mettre en avant les poètes de la Grand’Anse.

Du  poème narratif, de la poésie d’amour à la poésie engagée, du désir intense de beauté, du vécu quotidien, de l'ironie et du plaisir des mots à l'engagement, les poèmes rassemblés ici reflètent avec grandeur le département de la Grand’Anse. Cette colossale anthologie de plus de trois cents pages, fruit de plusieurs années de recherche et de travail de Christophe J. Philippe Charles, est la première anthologie à rasembler les écrits de presque tous les écrivains de la Grand’Anse.

Ce livre assez volumineux contient des textes de tous les grand noms de la cité des poètes ; Syto Cavé, Emile Roumer, Philoctète, Rene Balance, Jean Brière, Raymond Chassagne, Jean Claude Fignolé, Hamilton Garoute, Germain Simone, Marcel Gilbert, Caldwel Appolon, Edmond Laforest, Paul Laraque, Robert Josaphat Large, Serge Legagneur, Etzer Vilaire, Jean Robert Leonidas, Raymond Philoctète, etc. Cette anthologie regroupe aussi plusieurs poèmes célèbres on y retrouve ; souvenirs d’Haïti de Othello Bayard, petit poème de Raymond Chassagne, Margha de Philoctète, profil triste de Edmond Laforest, Marabout de mon cœur d’Emile Roumer, Caonabo d’Etzer Vilaire, etc.

Ce livre fera découvrir aux lecteurs une sélection de plus d’une centaine de textes allant de la poésie de Caldwel Appolon à la poésie d’Etzer Vilaire. Dans ce recueil la poésie est une douce émotion, mais aussi il y a des voix qui sont animées de colère ou de mélancolie, d’amour fou ou de peine. Plus de soixante auteurs donnent à lire, dans un croisement d’époques et de générations, l’enfance, le plaisir, le désir et la perte.

Le professeur Christophe J. Philippe Charles donne le ton avec une poésie de Caldwel Appolon. La poésie de Caldwel propose des images délicates et tendres teintées de surréalisme et une douce musique, un agréable voyage dans le cœur d’un moulin à vent. C’est comme si un immense souffle vous emportait vers des rivages inconnus.

 « Je t’apporte des fleurs de lune 

Des interminables éclats de rires

Je t’apporte l’aube d’une journée de fête

Des corbeilles de fruit venus du jardin de mon poème », P. 32.

Avant de s’incarner dans le langage, le poète doit d’abord apprendre à vivre avec le monde, en son corps et en son esprit. Il doit affronter le jour et la nuit, éprouver le feu et l’effroi. Dans cette anthologie le lecteur sera initié aux sensations, aux rêves et cauchemars, au ravissement d’un voyage dans l’infini.



Réagir à cet article