« La naissance de la pensée », une exposition d’œuvres artistiques inédites et rares à Jacmel

Le Centre de recherche Anténor Firmin (CRAF) organise, pour son lancement officiel, une exposition baptisée « La naissance de la pensée ». Celle-ci se tient dans les locaux du CRAF, à Jacmel, du 1er au 31 janvier 2021.

Publié le 2022-01-11 | lenouvelliste.com

Pour marquer son lancement officiel, le Centre de recherche Anténor Firmin (CRAF), né dans la ville de Jacmel avec entre autres pour mission de contribuer à la construction, à la vulgarisation et au progrès de la pensée d’Anténor Firmin, organise durant tout le mois de janvier une exposition sur des œuvres artistiques inédites et rares. Celle-ci, nous confie le Dr Eland Guerrier, directeur du CRAF, se réalise en deux temps. « La stratégie adoptée consiste à inviter des particuliers à exposer les œuvres artistiques  dont ils disposent chez eux et ensuite à inviter des artistes à exposer leurs œuvres dans notre espace. Ce que beaucoup d’artistes ont accepté avec joie et empressement. Nous avons été par exemple à l’exposition des jeunes artistes talentueux et des artistes plus expérimentés et confirmés », indique le directeur du Centre.

Des jeunes artistes comme Olivier Fénold, Junior Belette Macajoux, Rachelle Charles et Jean Marie Édouard Vital, fils de Pauléus Vital et petit neveu de Préfète Duffaut participent à cette exposition, accompagnés d’artistes reconnus comme Ronald Mevs ou encore Vady Confident. Des œuvres des artistes Jean Garibaldi, Renold Laurent et DjaRonald sont également exposées.

« Cette exposition s’inscrit dans une dynamique visant à donner aux artistes la possibilité d’exposer leur travail et dire au reste du pays et monde entier que les artistes souffrent. Le monde artistique souffre de l’insécurité, du chômage, de l’absence de professionnalisation de leur métier, de l’absence de débouchés économiques et de reconnaissance de leur travail. Les métiers artistiques sont les plus touchés par la crise généralisée actuelle, la crise politique et de l’insécurité en particulier parce que Jacmel est une ville touristique », affirme le Dr Eland Guerrier.

Par ailleurs, ajoute le numéro un du CRAF, l’exposition vise à sensibiliser le reste du pays au sort des artistes et à la nécessité d’acheter les œuvres des artistes localement. « Nous encourageons fortement le tourisme local comme nouvelle forme de débouchés économiques pour les artistes », ajoute-t-il.

« La naissance de la pensée » comme thème de l’exposition est très symbolique soutient Eland Guerrier. « L’éclosion d’une pensée nouvelle typiquement haïtienne est nécessaire pour comprendre le réel haïtien, les contradictions internes de cette société et les grands enjeux structurels qui nous entourent et nous bloquent. Anténor Firmin comme référence est à la fois symbolique et pratique parce qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin d’une porte de sortie par le haut. Nous avons besoin une lumière pour éclairer notre chemin. Partir avec Firmin est un bon début dans la construction de cette pensée haïtienne, cette forme d’appréhension du réel haïtien, du dynamisme haïtien dans ce qu’il a de plus complexe et essentiel », ajoute-t-il.

Le Centre de recherche Anténor Firmin, promoteur de la pensée de l’auteur de De l’égalité des races humaines, « se donne également pour mission de participer à la formation des jeunes esprits du pays notamment le département du Sud-Est et la commune de Jacmel ». « Le CRAF est un espace de recherche théorique et pratique qui vise à concilier et faire vivre les nuances et les contradictions de la pensée critique », indique le Dr Eland Guerrier, lui est également directeur des facultés et écoles de province de l’Université d’État d’Haïti.



Réagir à cet article