La 6e édition du festival En Lisant officiellement lancée

C'est parti ! La 6e édition du festival En Lisant a été officiellement lancée, au Centre d'art, à la rue Roy, à Port-au-Prince, le 2 décembre 2021. C'est devant un parterre garni de journalistes que les responsables de la compagnie Bit-Haïti ont donné le coup d'envoi de cet évènement artistique, très prisé dans la capitale haïtienne. Tenue cette année autour du thème «Migration», cette manifestation culturelle qui débutera le 13 décembre prochain tend à soulever la question migratoire en Haïti. Au menu : performances, conférence, projections et concerts.

Publié le 2021-12-07 | lenouvelliste.com

La 6e édition En Lisant est officiellement lancée. Comme pour les éditions antérieures, l'équipe propose la question de la migration, un sujet d'actualité, à l'heure où le pays fait face à une situation sociopolitique inquiétante, obligeant  plus d'un à immigrer dans d'autres pays dans l'espoir de retrouver un ciel plus clément. C'est une thématique qui suscite beaucoup d'intérêt. Selon le directeur artistique du festival, Eliézer Guerismé, la question migratoire en Haïti soulève beaucoup de questions.

Par ailleurs, le comédien a évoqué l'inquiétude de l'équipe du festival par rapport à la pérennité de cet évènement, puisque selon lui, ce festival a été créé dans le but de proposer une offre théâtrale au public haïtien et surtout accompagner les artistes en créant un forum destiné à la création. Toutefois, cette volonté d'accompagnement reste un vœu pieux. Aujourd'hui encore, l'équipe du festival fait face à de sérieuses difficultés budgétaires. Mais, a-t-il poursuivi, les promoteurs ont tenu le coup. « On continue à avancer avec, bien sûr, quelques partenaires réguliers du festival qui ont répondu présent cette année », s'est réjoui le comédien, soulignant que l'édition de cette année sera riche en activité.

Selon le responsable, une brochette d'activités est prévue dans le cadre de cette édition. En lever de rideau, le public aura droit à la projection du documentaire portant sur l'oubli. En collaboration avec les Mardi doc de la Fokal, des expositions photographiques itinérantes auront lieu, le mardi 7 décembre; à Fokal. Cette projection sera suivie d'une causerie autour  du thème suivant: «Cahier d'un retour au pays natal en Martinique et en Haïti aujourd'hui ?»

La poésie montera aussi la garde, dans le cadre de cette édition qui met en avant la migration. Une lecture-spectacle se tiendra sur le départ d'après le livre de Louis Philippe D'Alembert intitulé Mur Méditerranée. Cette rencontre sera suivie d'une vente signature du recueil de poèmes de Cherlie Rivage intitulé «Kadans» et de celui de Mélissa Beralus intitulé «Femme, nom masculin». 

Le coup d'envoi de la 6e édition du festival En lisant est donné. Malgré l'incertitude qui règne dans le pays et qui affecte tous les secteurs de la vie nationale, notamment le monde de la création, l'équipe du festival tient à organiser cette édition, à rêver et faire rêver les amants du théâtre. Ce sera aussi l'occasion pour les participants de respirer et jeter leur propre regard sur ce sujet brûlant qui est bel et bien d'actualité à travers d'autres spectacles d'envergure.

Comme pour les éditions antérieures, les lieux accueillant les différentes activités sont légion. Entre le Centre d'art, Piment Rouge,, Kay Papi Jean ou le restaurant Yanvalou , le public est invité à investir, pendant une semaine, les différents espaces cités. 



Réagir à cet article