« Barikad Lanmou », un 4e album signé KEB

Environ trois années après la sortie de son opus, « Ecole Nord-mâle », le chanteur engagé, Kebert Bastien dit KEB entend continuer dans sa lutte pour le changement à travers sa musique alternative. Il propose au public, « Barikad Lanmou », son nouveau disque de 13 titres signé le 18 novembre dernier.

Publié le 2021-11-24 | lenouvelliste.com

Environ trois années après la sortie de son opus, « Ecole Nord-mâle », le chanteur engagé Kebert Bastien, dit KEB, entend continuer dans sa lutte pour le changement à travers sa musique alternative. Il a signé le 18 novembre dernier « Barikad Lanmou », un nouveau disque de 13 titres.

L’artiste KEB, qui se décrit comme étant un militant progressiste et révolutionnaire, est connu pour ses prises de position radicales dans ses textes qui traitent du pouvoir en place, de la bourgeoise haïtienne, de la communauté internationale ou de l’éducation en Haïti. « Je m’inscris dans une perspective alternative. Je me sers des matériaux qui sont sous la main. M pa nan di m gen bèl tenis alòske m pa genyen l. M pap di kite peyi m mache pandan m ap benyen nan basen ensekirite. Je fais de ma musique une forme de résistance », martèle l’interprète de « Aux Américains ». 

De l’album « Merde », à « École Nord-mâle », en passant par « Pwenn fè pa » pour aboutir à « Barikad Lanmou », on retrouve un répertoire musical participant d’un objectif clair, celui de servir sa communauté. « A travers mes albums, je travaille par thématique et ils partent tous d’un but bien déterminé. C’est d’ailleurs un moyen que j’utilise pour essayer de changer l’ordre des choses dans l’espace où je j’évolue », poursuit-il. 

Sur cet ordre d’idée, celui qui est chanteur, compositeur impute à « Barikad lanmou », l’expression d’un sentiment d’attachement et d’amour contrairement à un « système féroce et déshumanisant » que nous impose l’Occident. Selon lui, « ils nous empêchent de nous aimer l’un l’autre, d’aimer notre voisin, d’aimer notre pays. Ils nous empêchent d’adhérer à ce qui constitue notre identité. Néanmoins, nous devons dresser notre ‘’barikad lanmou’’ pour les contrecarrer. À l’instar de cet amour que nous nourrissons tous pour ce rêve de voir un autre Haïti émerger. »

« Pou manman m », « Barikad », « Douvan lavi », « Lasalin », « I can feel it »… sont parmi les titres qui figurent sur cet album conçu à l’aide d’une orchestration simple, mélange d’une guitare basse, d’une percussion et de deux instruments à vent qui laisse entrevoir une créativité et une liberté dans le travail artistique de KEB. Il faut souligner que seulement deux artistes dont le rappeur D-fi sont en featuring sur ce nouveau disque.

« Barikad lanmou » a été signé gratuitement par l’artiste le 18 novembre dernier dans les locaux du jardin Samba. Le public a fait le déplacement en grand nombre pour faire l’acquisition de ce disque qui est déjà disponible pour les délices du grand public sur toutes les plateformes de vente et de téléchargement de musique. 



Réagir à cet article