Allenby Augustin, le nouveau directeur exécutif du Centre d’Art

Nommé directeur ad interim après le départ de Jean Mathiot, Allenby Augustin a été désigné officiellement directeur exécutif du Centre d’Art le 1er septembre 2021. Le plus grand défi qu’il se donne à la tête de cette institution prestigieuse, c’est sa reconstruction. « Une reconstruction, précise-t-il, qui soit à la hauteur de l’histoire du Centre d’Art ».

Publié le 2021-11-22 | lenouvelliste.com

Allenby Augustin est le deuxième Haïtien, après Francine Murat, à se retrouver à la tête de ce centre artistique, le premier depuis 2010. Le natif des Cayes n’a pas pris de temps pour gravir les échelons. Sa collaboration avec l’institution qu’il dirige remontent à 2020, à un projet de soutien aux artistes de la grand-rue qui ont été victimes de l’incendie du 1er mars 2020. En janvier 2021, il a été le coordinateur adjoint de l’exposition REL que le Centre d’Art avait organisé pour mettre en lumière les artistes de Bel-Air et de la grand-rue. Le titre de directeur exécutif par intérim lui a été dévolu au mois de mars à la suite du départ de Jean Mathiot après trois ans de service.

Dans le communiqué annonçant la nomination d’Allenby Augustin, le conseil d’administration de l’institution a souligné « le sens d’engagement et de leadership dont M. Augustin a fait preuve au cours de la période de transition et son engagement à perpétuer les actions du Centre d’Art ». Le 1er septembre, il a été désigné directeur exécutif. « Le Centre d’Art a la chance de s’enrichir à chaque période qui valorise sa mission. M. Augustin nous a démontré ce même dévouement et le désir de continuer à nourrir cette velléité de préserver, d’encadrer et de promouvoir l’art haïtien », peut-on lire dans le communiqué.  

« Diriger ce centre culturel n’a jamais été dans mes projets », confie Allenby Augustin. « Par contre, j’avoue avoir toujours voulu connaître le fonctionnement de cette prestigieuse institution ; comment le centre a pu traverser le temps, tenir debout au milieu des périodes difficiles » s'est-il demandé. Le détenteur d’une maîtrise en management des organisations culturelles s’est dit « honoré de la confiance que le conseil d’administration lui a accordée et conscient de cette grande responsabilité de diriger une institution vieille de 80 ans ».  

Autre que le pilotage des projets annuels de l’institution, le fondateur de Akoustik Prod veut à tout prix réaliser la reconstruction du centre, détruit par le tremblement de terre du 12 janvier 2010. « Ce projet me tient à cœur. C’est mon plus grand défi », estime-t-il. Nous avons déjà un local pour la relocalisation du centre. Le processus de sa construction a été lancé depuis décembre. Nous avons fait une première sélection de cinq firmes haïtiennes d’architectes. Nous sommes en plein processus d’étude des meilleures offres qui nous permettront de lancer l’appel à construction », a-t-il révélé.     

Allenby Augustin a lancé sa carrière au Centre Pyepoudre en 2007, avant de rejoindre la bibliothèque Monique Calixte. Il a aussi participé à l'élaboration du Centre culturel virtuel. M. Augustin a été l’initiateur du mouvement artistique et social « Nou pran lari an », et du festival « Krik Krak ».  



Réagir à cet article