Rolaphton Mercure en lice pour le prix de la dramaturgie francophone

La pièce «Fuck Dieu, fuck le vodou. Je ne crois qu'en mon index» du comédien haïtien Rolaphton Mercure est en lice pour l'obtention du prix de la dramaturgie francophone, une commission chargée de sélectionner les meilleures pièces d'auteurs d'expression française. Cette pièce théâtrale relatant l'histoire d'un puissant chef de gang recherché retient l'attention du jury. Pour connaître le lauréat de ce prestigieux prix théâtral francophone, il faut attendre le printemps prochain.

Publié le 2021-09-14 | lenouvelliste.com

Le dramaturge haïtien Rolaphton Mercure est en passe de remporter le prix de la dramaturgie francophone, SACD. Le comédien a su produire une œuvre qui retient jusque-là l'attention du jury de SACD. À côté d'autres dramartuges talentueux, Mercure offre une histoire, une pièce au titre évocateur « Fuck Dieu, fuck le vodou. Je ne crois qu’en mon index » éveillant sans doute la curiosité. Une histoire qui n'est autre que la radiographie de la réalité sociopolitique haïtienne. 

Résumé de la pièce 

Winson Jean aka Tupac est l'homme le plus recherché d'Haïti en 2004. Chef d'un gang du plus grand bidonville de la Caraïbe, homme sans foi ni loi, ancien homme de main du président, il est désormais son plus farouche opposant contrairement à son petit frère Billy, lui-même aussi activement recherché par la police. Ils tombent tous les deux amoureux d'Éléonore, expatriée française travaillant dans le domaine de la santé. S'en ensuivit alors une des plus maudites histoires d'amour avec un climat sociopolitique complètement éclaté en toile de fond. 

Notons que le Théâtre de la SACD dénigre la commission tenant à sélectionner la meilleure des pièces d’auteur(e) d’expression française proposées par la Maison. Plusieurs textes d’auteur de différentes nationalités ont déjà été soumis. Zoé d’Olivier Chornière ( Canada/Québec), Hope town de Pascale Renaud-Hébert (Canada/Québec), Partir ou Pâtir de Juvenil Assomo (Cameroun), Mère Prison d’Emmelyne Octavie (France/Guyane), Du piment dans les yeux de Simone Grangeat (France),
« Fuck Dieu, fuck le vodou. Je ne crois qu’en mon index », de Rolaphton Mercure (Haïti) sont ceux retenus pour l’édition 2021.

Le comédien haïtien Rolaphton Mercure se passe de présentation. Ayant étudié l'anthropologie à la faculté d’ethnologie de l'Université d'État  d'Haïti (UEH), Mercure est surtout connu comme comédien. Le jeune Mercure a prêté ses services à plusieurs associations artistiques haïtiennes et étrangères. On vient juste d'apprécier son talent d'acteur dans le premier long-métrage de Gessica Généus intitulé « Freda », primé au Festival de Cannes de cette année. En attendant qu'on dévoile le lauréat de ce prestigieux prix francophone, Mercure continue à faire ce qui le passionne le plus : le théâtre. 



Réagir à cet article