Le rythme de progression de l’inflation a encore décru en avril 2021, passant à 16%

Les informations relatives à l’évolution récente du phénomène de l’inflation sur le marché de la consommation en Haïti font état d’une décroissance du rythme de l’inflation pour le mois d’avril dernier. Un constat qui s’aligne dans le courant de la tendance à la baisse observée depuis les derniers mois de l’annee 2020.

Publié le 2021-06-07 | lenouvelliste.com

L'Indice général des prix à la consommation (IPC, 100 en 2017-2018) continue de maintenir sa tendance baissière au mois d’avril 2021 par rapport aux hausses vertigineuses qu’il avait connues l’année dernière à pareille époque. D’après les données fournies par l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) dans la dernière édition de sa rubrique mensuelle, « Le coin de l’IPC », le niveau de l’IPC qui se chiffrait à 165.5 en mars 2021 est passé à 167.0 en avril. Il a ainsi affiché des taux de croissance mensuel et annuel de 0,9 % et de 16 %, contre respectivement 1,1 % et 17,2 % le mois précédent.

Selon l’IHSI, l’augmentation mensuelle observée est le résultat du comportement des fonctions de consommation : «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (1,1 % sur un mois et 19,3 % sur un an), «Articles d’habillement et chaussures» (1,3 % sur un mois et 16,9 % sur un an), «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (1,3 % sur un mois et 16,9 % sur un an) et «Santé» (2,9 % sur un mois et 25,5 % sur un an).

La hausse annuelle de l'indice des «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» est surtout imputable au renchérissement des produits tels que : riz local (15,8 %), riz importé (14,9 %), pain (17 %), corn flakes (29,7 %), viande de cabri (26,8 %), poulet (20,9 %), banane (28 %) et pois sec (27,7 %).

L’indice des «Articles d’habillement et chaussures» doit principalement sa hausse annuelle au tissu (21,5 %), à la robe (18,9 %) et à la chemise (18 %).

Quant à l’indice des «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» sa progression proviendrait notamment des meubles de salon (22%) et de la salle à manger (26 %).

Le poste «médicaments» (28,7 %) est le principal responsable du renchérissement de la «Santé».

L’IHSI  a noté également qu’au cours du mois d’avril, la fluctuation annuelle de l'IPC des produits locaux a atteint 15,7 %, tandis que celle des produits importés se chiffre à 16,5 %.

Au niveau régional, des variations mensuelles positives entre 0,9 % et 1 % sont constatées pour toutes les régions géographiques du pays au cours du mois d'avril 2021. Toutefois, en glissement annuel l'Aire Métropolitaine (16,6 %), le Reste Ouest (16,2 %) et la Région Transversale (16,1 %) ont affiché, avec ces taux, les inflations les plus importantes.

Cyprien L. Gary
Auteur


Réagir à cet article