La reconstruction de l'HUEH patine

Près de trois mois après l’annonce de la relance de la reconstruction de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH), la reprise des travaux se fait attendre. Le chantier, abandonné depuis plus d’un an, reste fermé.

Publié le 2021-04-05 | Le Nouvelliste

Interrompue depuis plus d’un an, la reconstruction du plus grand centre hospitalier du pays peine à redémarrer. Les travaux, achevés à plus de 75%, ont été suspendus depuis 2019 faute de fonds. Plus qu’un symbole, cette situation traduit la difficulté de reconstruire le pays après le tremblement de terre de 2010. Sévèrement endommagé par ce séisme qui a coûté la vie à plus de 300 000 personnes, l’HUEH patine, 11 ans après.

Près de trois mois après l'annonce de la reprise des travaux, le journal a constaté ce lundi 29 mars la présence d'aucun ouvrier sur le chantier. Les échafaudages restent en place sans ouvriers dessus.

Débuté en mai 2014, le chantier devait être remis en juin 2018. Il est cofinancé par l'Agence américaine de développement et de l'Agence française de développement qui chacune avait donné 25 millions de dollars américains. L’État haïtien a ajouté 33,2 millions pour compléter le budget à 83,2 millions de dollars. Mais celui-ci ne décaisse pas à temps les fonds. Outre les troubles politiques, le non-respect du contrat par la firme espagnol Teyico Elecnor, la lenteur dans le décaissement du fonds a été l’une des raisons expliquant les retards enregistrés dans l’exécution des travaux, avait fait savoir Reynold Pauyo, ancien directeur de l’Unité technique d’exécution (UTE), entité du ministère de l’Économie et des Finances qui assure la conduite du projet en collaboration avec le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP).

Sur son site, l’UTE annonce vouloir recruter une société d’ingénierie pour la supervision des travaux d’achèvement et l’assistance technique au projet de reconstruction et d’équipement de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti.  « Le consultant assistera le Maître d’ouvrage délégué (MOD) dans sa démarche tendant à garantir l’atteinte des objectifs du MSPP, le respect des plans déjà approuvés et le devis de l’entrepreneur et la réalisation des infrastructures, l’acquisition et l’installation d’équipements », lit-on dans le document des termes de référence publié le 18 février 2021.

D'une manière générale, la mission du consultant consiste notamment à vérifier les plans d’exécution déjà validés par l’appui technique, et le programme de travail soumis par l’entreprise de construction; coordonner de manière générale chaque opération (travaux/équipements); superviser les travaux restants dans le respect du cahier des charges des entreprises de conception / construction et des règles de l’art, établir les décomptes et demandes de paiement à l’UTE ; estimer l'impact financier et contractuel des modifications éventuelles d’ouvrages demandées par l’UTE et préparer des projets d'ordres de service et d'avenants au contrat.

Ses derniers articles

Réagir à cet article