Série

« Destiny », Dedley Aurephar allume les projecteurs sur la situation des enfants de rue

Dedley Aurephar n’est pas à son coup d’essai. Ce danseur professionnel haïtien immigré au Canada, il y a quelques années, apporte toujours du neuf sur les réseaux sociaux. On se rappelle sa série très prisée « Let’s Dance » qui continue à divertir les internautes en rythmant danse et cinéma. Entre-temps, il propose au public un nouveau-né dénommé « Destiny ». Ce web série, mettant en scène une enfant de rue, donne à voir le quotidien de nos enfants de rue. Dans cette nouvelle série, le producteur expose la douleur, l'angoisse, l'exploitation de ces jeunes; aussi bien leur joie, leur envie…, leur talent.

Publié le 2021-02-18 | Le Nouvelliste

Destiny gagne seule sa vie. Sa mère a été tuée par des bandits, son père jeté en prison pour des raisons non encore élucidées. Livrée à elle-même, la petite cherche malgré tout une raison de vivre dans la rue, cet univers de prédateurs cherchant toujours des proies. Destiny n’est pourtant pas la seule enfant à mener cette existence. Christoo, qui devient son complice, fait aussi face à l’incompréhension de la société. Ces enfants triment pour finalement exister.

Destiny figure parmi ces enfants qui ne jouissent pas de leurs droits. Enfant de rue, elle n'est pas scolarisée, elle n’a pas une alimentation saine ni en qualité suffisante. Elle n'a pas accès aux soins de santé. Marginalisée et livrée à elle-même, elle subit  l’animosité de la population souvent peu informée.  Pour se nourrir, elle parcourt la ville, attend de l'obole des passants et fouille dans les poubelles malgré elle. Pour survivre, elle mendie son pain quotidien.

Toutefois, Destiny avait des rêves plein la tête. Elle avait du talent. Elle était convaincue de sa belle voix et de son charisme.Donc, elle chante sans arrêt et se fait remarquer. Avec le travail assidu et la détermination, elle finira par s'imposer et devenir une grande star. Cette fille, qui a grandi dans la rue, va conquerir le public par son charme, sa beauté et surtout sa voix.

« Destiny», signée Dedley Aurephar interpelle. Cette  série télévisée aborde la question des enfants de rue. Elle attire une fois de plus l'attention sur ce phénomène très répandu dans nos grandes villes. Dans ce feuilleton télévisé, l’originaire de Port-au-Prince allume les projecteurs sur la situation des enfants de rue. Il scrute le quotidien de ces jeunes, leur passion, leur joie et leur envie de vivre.

L’histoire de cette adolescente est inspirante. Son histoire est aussi celle de centaines d’enfants retrouvés à chaque coin de nos rues. Ce web série, disponible sur la chaine ‘’Dedley 07’’ et Youtube, questionne sur la véritable responsabilité de nos dirigeants. Souvent, ces petits qui ne sont pas ciblés dans les politiques publiques portent en eux de sacrés talents. Un génie dort souvent à l’intérieur d'eux. C’est bien le cas de  Destiny, un talent né, qui va défrayer la chronique. Elle deviendra une diva et connaitra la gloire.

Notons qu'Haïti est l'un des pays signataires de  La Convention relative aux droits de l'enfant (CDE). Toutefois, beaucoup sont des enfants haitiens qui ne jouissent pas pleinement de leurs droits. Les enfants de rue en sont une preuve palpable. « Peut-on espérer un meilleur avenir  pour la majorité de nos enfants  négligés aujourd’hui et qui sont appelés à devenir  des maris, des femmes.. des stars de renom »?

Une équipe s'aligne pour faire de cette série un véritable succès: entre autres, Aurephar Dedley (producteur), Hernane Charles/ Destiny (actrice), Esperancia Jean Baptiste/Christoo (actrice), Frédelin François (acteur), Darline Bernal Mérellus (acteur) et Octavius Jean Richnaider/ Mike Films 509 (réalisation),Yranel Monpoint (acteur), Carril Jonathan(acteur), Charles Phito(acteur), Billy Miracle alias Billy Thechoda (rappeur).

Elien Pierre
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article