Volley-Ball / Hommage

Jacques Joachim honoré par la FHVB

Samedi 12 décembre , ils étaient heureux des anciens joueurs et anciennes joueuses de volley-ball des années 60, 70 et 80, ajoutés aux membres de l'actuel comité exécutif de la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB), à pouvoir se réunir en la résidence de l'ancien président de cette fédération, l'ingénieur-architecte et colonel Jacques Joachim, pour lui rendre un hommage bien mérité, digne de celui qui a en quelque sorte dynamisé et popularisé la pratique du volley-ball en Haïti.

Publié le 2020-12-17 | lenouvelliste.com

« C'est avec beaucoup d'émotions que je salue la présence de chacun d'entre vous ce matin pour célébrer et rendre hommage à un grand homme que certains d'entre nous appellent capitaine Joachim, d'autres, colonel Joachim, d'autres, M. Joachim et finalement d'autres, tout simplement Jacques. », a déclaré la présidente de la FHVB, Mme Margareth Graham, dans son discours, pour rendre hommage à Jacques Joachim.
Son premier contact avec le volley-ball
« Quand j'étais à l'école primaire à Ouanaminthe, ma ville natale, on n'avait pas de ballon, les frères de l'Instruction chrétienne nous faisaient jouer avec une balle de toile, et les filets étaient une corde attachée à deux poteaux en bois. »
L’ancien président de FHVB a précisé qu’après le certificat d’études primaires, il est rentré au Cap-Haïtien pour ses études secondaires au lycée Philippe Guerrier. Il continuait toujours à jouer au volley. Et c’était toujours la fête chaque fois que son équipe devait défiler au son de la fanfare pour traverser la ville et aller rivaliser avec celle du collège Notre-Dame.
Comment a été fondée la FHVB et quelles ont été les premières actions posées ?
Il a déclaré que le premier bureau fédéral était présidé par le Dr Max Benoît qui dirigeait le super club Les Aiglons dont il était le vice-président.
« Le major Antoine Coicou, qui  était président du Comité olympique haïtien a eu à me confier la mission de monter une structure nationale de volley-ball qui répond aux normes internationales de façon à obtenir l’affiliation de la FHVB à la Fédération internationale de volley-ball (FIVB). Alors, j’ai dû faire des déplacements dans les villes de province pour monter des comités représentatifs. Je devais m’assurer que les principes de la FIVB soient respectés dans les règlements du jeu. »
« Des clubs et des ligues avaient été montés aux Cayes, au Cap-Haïtien, à  Ouanaminthe, à Hinche, aux Gonaïves et dans d’autres villes de province. Le volley-ball scolaire avait occupé une place de choix dans nos démarches. Des clubs militaires avaient également leur importance », dixit Jacques Joachim.
Et sa première grande satisfaction fut cette médaille d’argent obtenue par le volley-ball haïtien après des victoires  face au Guatemala, aux États-Unis, au Canada sur le score sans appel de trois sets à 0.
Du lot des distinctions obtenues par Jacques Joachim, il faut citer :
-    Président d’honneur à vie de la FHVB ;
-    Président de l’Association culturelle haïtiano-allemande ;
-    Membre du conseil d’Administration de la FIVB ;
-    Vice-président de la NORCECA ;
-    Décoration de l’Académie nationale olympique ;
-    Grand collier d’argent de la NORCECA ;
-    Honneur et mérite du ministère de la Jeunesse et des Sports ;
-    Plaque d’honneur de modèle national décerné par l’ONA.
Tel a été le passé de cette grande figure du volley-ball haïtien qui selon les dires d’un ancien joueur de la sélection nationale, Jean-Robert Arguant, s’est donné corps et âme pour la bonne cause du volley-ball et qui n’hésitait pas à sacrifier sa famille et ses activités quotidiennes pour le volley-ball. 
Avis qui a été partagé par d’anciens joueurs et dirigeants présents à cette cérémonie d’hommage : Frantz Bernadin, Paul Émie Adrien, Frédéric François, Bernard Nau, Elsie Hérissé, son frère Guy Joachim, etc.
À signaler pour finir que ce fut sous la présidence de Jacques Joachim, capitaine des Forces armées d’Haïti à l’époque que s’est déroulé le premier championnat national militaire devant le Palais national où est errigée aujourd’hui la «Tour 2004». Le Dr François Duvalier ainsi que les autres membres de sa famille étaient parmi du lot des personnalités à faire le déplacement pour assister à cette grande première dans l’histoire du sport militaire.

Jaques Joachim est né à Ouanaminthe le 27 avril 1929. 

Emmanuel Bellevue
manubellevue@yahoo.fr  

Discours de la présidente de la FHVB, Margareth Graham

C'est avec beaucoup d'émotions que je salue la présence de chacun d'entre vous ce matin pour célébrer et rendre hommage à un grand homme que certains d'entre nous appelent capitaine Joachim, d'autres, colonel Joachim, d'autres M. Joachim et finalement d'autres, tout simplement, Jacques.

Mon cher Jacques, notre Jacques,

Au nom de la communauté du volley-ball, au nom du Comité direteur de la Fédération haïtienne de Volley-Ball et en mon nom propre, je veux te dire merci, merci de nous avoir tracé la vos, merci de nous avoir fait vivre ta passion qui était sans limite, ton enthousiasme qui coulait à flot, ta détermination et ton courage, merci de nous avoir introduit à cette école de la vie qu'est le sport.

Tu ne peux t;immaginer l'impact que as eu sur nosautres jeunes de l'époque et tout autant sur les générations qui ont suivi, pour ce moments de pur bonheur et de joie intenseque nous avons vécus dans la mecca du volley qu'étaitle terrain du Collège St Pierre et qu'un demi-siècle après, plus ou moins, nous chérissons et portons très près de notre coeur.

Nous avons apris à gagner et à perdre au Collège St Pierre, nous avons appris à nous relever lorsque nous trébuchons, nous avons appris à travailler en équipe, nous avons appris que le succès est au bout de l'effort, nous avons appris à respecter l'adversaire...Ces leçons de la vie, ces petits laisirs sains de la vie qui donnent à la vie toutson sens. À travers la pratique du volley, tu as aussi contribué à faire de chacun d'entre nous ce que nous sommes aujourd'hui : des citoyens productifs et responsables.

Permettez-moi de partager avec vous quelques points saillant de la vie de dirigeant sportif de Jacques :

- Jacques a re-introduit le volley en Haïti au début des années 60 ;

- il a fondé la Fédération haïtienne de volley-ball en 1965 ;

- il en a été e président pendant plusieurs décennies ;

- il en est aujourd'hui son président d'honneur ;

- il fut l'un des trois dirigeants caraïbéens de volley à fonder la NORCECA, à l'époque la CONCACAV, la Confédération Nord-Centre Amérique-Caraïbes de volley-ball. l'une des plus grandes confédérationsde volley de la FIVB ;

- il en est aujourd'hui un vice-présidentd'honneur ;

- Jacques a été aussi membre de la FIVB ;

- ennovembre 2017, Jacques a été intronisé au Hall of Fame du volley à Hollyoke, Massachausset.

Mon Char Jacques

Nous sommes heureux d'être la avec toi ce matin et je me permetsde arler au nom de tous ceux ici présents, volleyeurs et volleyeuses des années 60, 70, 80 et ceux que tu ne connais pas mais qui ont entendu parler du colonel Joachim.

Nous sommes heureuxde t'entourer, de te rendre cet hommage plus que mérité et de te dire que nous t'aimons beaucoup.

 Merci Jacques

  

     
 

Auteur


Réagir à cet article