Quel avenir pour la PNH avec Léon Charles à sa tête ?

Publié le 2020-11-16 | Le Nouvelliste

Ce 16 novembre, aux premières heures de la journée, une petite foule est rassemblée devant les locaux du grand quartier général des Forces Armées d’Haïti (FADH). Comme à chaque fois qu’ils en ont l’occasion, les badauds assistent aux entraînements des militaires en préparation de la parade du 18 novembre, jour qui rappelle la bataille de Vertières et date anniversaire des FADH.

 La troupe est maigre - beaucoup d’hommes, peu de femmes-, le pas assuré.
 Quelques minutes avant, le premier ministre Joseph Jouthe annonçait sur Magik 9 que la Police nationale d’Haïti changeait de Directeur général. Léon Charles, ancien militaire, passé par la PNH, puis par la diplomatie, revient à la tête de l’institution policière pour un deuxième mandat d’intérimaire.

 La nouvelle ne fait ni chaud ni froid dans les familles. On attend pour la deuxième fois en quinze ans de voir à l’œuvre l’ancien de la Marine haïtienne.

D’immenses défis sécuritaires attendent Léon Charles et le premier ne sera pas de permettre au premier ministre Joseph Jouthe d’aller danser partout sur le territoire en paix pendant les fêtes de fin d’année, comme le lui a réclamé le chef du gouvernement.

L’installation du DG Charles n’avait pas pris fin que sur les réseaux sociaux des messages faisaient état de l’enlèvement de deux responsables d’une firme d’études par un commando dont les membres se sont fait passer pour des policiers.

Léon Charles laisse l’univers policé de la diplomatie et son confort washingtonien pour venir tenter de mettre la police haïtienne en ordre de marche pour combattre l’insécurité. La dernière fois, comme tant d’autres DG de la PNH avant et après lui, il n’avait pas réussi à combler les attentes placées en sa personne.

 Il faut dire que depuis que les FADH ont perdu leur hégémonie en 1995, la police intérimaire et la PNH qui naîtra après ont connu deux secrétaires d’État à la Sécurité publique (Léon Jeune et Adrien Rameau) chargés de créer la PNH et douze directeurs généraux a.i. ou régulièrement ratifiés par le Sénat (Fourel Célestin,Pierre Denizé, Jean Nesly Lucien, Jean Robert Faveur, Jocelyne Pierre, Jean Claude Jean Baptiste,  Léon Charles, MarioAndrésol, Godson Orélus, Michel-Ange Gédéon, Rameau Normil, Léon Charles).

La PNH a eu du mal au fil des années à prendre forme et à se donner une âme, une philosophie, des ambitions et devenir une institution où la carrière est honorable.

Un nombre incalculable de présidents, de premiers ministres, de ministres et autres membres du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN) - officiels ou officieux - ont modelé le destin de la PNH suivant leur besoin ou les circonstances du moment.

Léon Charles revient affronter les mêmes démons de 2004 : insécurité galopante, kidnaping, politisation, manque de moyens et en sus l’hégémonie des gangs. Cette fois, il n’aura pas des forces des Nations unies pour suppléer aux défaillances en moyens, informations et intelligence de la PNH.

Troisième ancien militaire à diriger la PNH depuis sa création, Charles sera le premier DG en poste avec les FADH au Champ de Mars.

Quelle sera sa stratégie pour faire mieux cette fois sans tomber à nouveau dans les travers qui l’ont emporté en 2005 ?

Quelles marges de manœuvre va lui laisser le président Jovenel Moïse qui est à son troisième directeur général de la PNH, à son quatrième ministre de la Justice et de la Sécurité publique et à son cinquième premier ministre ?

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".