“Gonaïves en Couleurs”, un festival culturel pour commémorer la St-Charles

PUBLIÉ 2020-10-28
Cette année, Gonaïves célébrera la fête de la Saint-Charles en grande pompe grâce au festival “Gonaïves en couleurs” qui se déroulera du 1er au 4 novembre 2020. Entre conférence, visite touristique et animation musicale assurée par des ténors du HMI, les Gonaïviens ont de quoi se divertir pendant une semaine grâce à cette programmation concoctée par Big Family et AS Groove.


Il y a des lustres que la ville des Gonaïves n’avait pas eu de grande célébration pour la fête de saint Charles, saint patron de la ville. “Quand nous étions petit, nous vivions cette fête autrement. Il y avait beaucoup d’activités en cette période. On se rappelle les initiatives de Haiti Marketing avec Louco Désir. Mais depuis un certain temps, les gens se contentent d’aller à la messe ou de s’asseoir sur la grande place, parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire. Voilà donc pourquoi nous, en tant que jeunes de la ville, avons décidé de mettre en place ce festival culturel pour offrir un bon moment de loisir à tous”, confie Esaïe Placius, fer de lance de “Gonaïves en couleurs”.

Voulant attirer un public des plus diversifiés, les organisateurs de “Gonaïves en couleurs” ont tenu à concevoir une programmation très riche. La journée du 1er novembre débute avec une visite des lieux touristiques, précisément des hauts lieux mystiques de la ville, à savoir Lakou Souvnans, Lakou Soukri et Lakou Badjo. Ensuite une conférence autour du thème “Représentation de Charles Boromée dans la construction historique, sociale et politique de la ville des Gonaïves” sera donnée par Fred Jean Charles au Centre culturel l’Amaranthe. Dans l’après-midi, une dégustation de cocktails ainsi qu’un défilé de bandes à pied sont prévus. Le 2 novembre 2020 tourne autour d’un moment de sensibilisation au coronavirus et de distribution de kits hygiéniques suivi d’un grand show de bicyclettes baptisée “Gonayiv sou bekàn”. “Ce sera un grand show avec près de 1 500 à 2 000 cyclistes, ce sera très beau”, confie Esaïe Placius, un des organisateurs. Dans la soirée, Roody Roodboy, Darline Desca et TonyMix mettront l’animation à l’Auberge du Pont-Gaudin. Pour le 3 novembre, un marathon et une foire gastronomique sont inscrits dans la programmation. Le 4 novembre est le jour-J. Le grand public a rendez-vous à la rue Louverture avec des groupes et artistes tels que Kreyòl La, Nu Look, Rutshelle Guillaume, Mass Konpa, Kenny Way, Maestro, Enkwayab, Ti Lunèt, Ray Raymond, Chachoo Boys, 4 Las, Level Konpa, Sky Konpa, Marshelle, Dj Zadd, DJ Sound Fusion, DJ Pendenden.

Organiser un tel festival n’a pas été de tout repos. Avec les épisodes de lòk que le pays a connus et le ralentissement des activités économiques en raison du coronavirus, trouver un financement s’est révélé particulièrement difficile. “Pour réaliser ce festival, nous avons frappé à toutes les portes, des secteurs privé et public. Beaucoup n’ont pas pu répondre positivement en raison du contexte difficile, mais certains nous ont aidés en dépit de tout. Heureusement, puisque nous sommes aussi du domaine, nous avions aussi eu le soutien de personnalités ou d’entités telles que Zigizag, Next Lighting, ABD, qui ont chacune à leur façon contribué à la réalisation de cet événement”, explique Esaïe Placius.

Alors que l’équipe met les dernières touches pour le lancement de “Gonaïves en couleurs”, elle convie tout un chacun, quelle que soit son appartenance sociale, économique et politique, à profiter de ce festival culturel.



Réagir à cet article