Signature d’un protocole d’entente entre l’UEH et le bureau de la secrétairerie d’Etat à l’Alphabétisation

C’est en présence de certains membres de l’Académie du créole haïtien, des membres du conseil de l’Université d’État d’Haïti et des membres du bureau de la secrétairerie d’Etat à l’Alphabétisation que le recteur Fritz Deshommes et Hervé Saintilus ont adopté et paraphé, dans l'enceinte du rectorat de l'UEH, un protocole d’accord à travers lequel les deux institutions s’engagent à poser des actions devant renforcer la lutte contre l’analphabétisme dans le pays.

Publié le 2020-10-28 | Le Nouvelliste

Ce protocole est justement paraphé la veille de la Journée internationale de la langue et la culture créoles, célébrée le 28 octobre. Le secrétaire d’État à l’Alphabétisation, Hervé Saintilus, n’a pas manqué de souligner son enthousiasme pour la signature de ce protocole avec la plus grande institution publique d’enseignement supérieur. Il évoque sa grande bataille engagée, depuis son accession au bureau, contre l’analphabétisme, en dépit des faibles moyens, mais surtout en dépit du manque d’attention des plus hauts dirigeants pour ce sous-secteur de l’éducation. 

Hervé Saintilus précise qu’il n'a pas la prétention de résoudre seul les problèmes liés à l’analphabétisme. En ce sens, il dit compter sur l’accompagnement du rectorat de l’UEH. Lutter contre l’analphabétisme ne doit pas seulement concerner l’administration, tout le monde peut s’impliquer. Le secrétaire d'État en profite pour lancer un appel à tous les secteurs de la vie nationale afin de contribuer à aider de nombreux compatriotes à apprendre à lire et à écrire dans cette Haïti qui a besoin du potentiel de tous ses enfants.

« Nous savons que l’alphabétisation n’est pas une priorité aujourd’hui. C’est justement l’une des raisons pour lesquelles nous avons choisi de parapher ce protocole. Une manière de rappeler qu’il ne faut pas accepter et tolérer un ensemble de situations, de réalités, dont l’analphabétisme dans le pays », a martelé, pour sa part, le recteur Fritz Deshommes, qui salue la volonté du secrétaire d'État qui fait preuve de foi et de détermination dans ce combat.

Pour Fritz Deshommes, ce n’est pas normal, dans ce siècle, qu’il y a encore des gens qui ne savent ni lire ni écrire, voire signer leur nom. Ce problème que représente l’analphabétisme fait du tort à la société. En ce sens, le recteur entend lancer un appel à la conscience citoyenne, la responsabilité de l'État et toute la société pour mettre la main à la pâte.  

Jusqu’ici, personne, pas même le bureau de la secrétairerie d'État, n’est actuellement en mesure de fournir des chiffres réels sur le nombre de personnes alphabétisées dans le pays. C’est un problème national qui nécessite une plus grande attention, reconnaissent les responsables dudit bureau ayant signé ce partenariat avec l’UEH, prévoyant un ensemble d'actions conjointes dans ce champ.

Il est prévu, entre autres, que des actions soient menées pour encourager l'État, à travers plusieurs institutions, à prendre des dispositions pour que les documents d’actes civils soient écrits dans les deux langues officielles (le créole et le français). Le protocole prévoit la création d’une chaire relative à l’alphabétisation, l’éducation des adultes au sein de l’université.  Les institutions s’engagent à trouver des financements pour supporter les étudiants qui veulent produire des mémoires dans la langue créole sur l’alphabétisation. Des opportunités de stage sont également prévues pour les étudiants dans les bureaux de la secrétairerie d'État à l'Alphabétisation. Les partenaires s’engagent également à récompenser toute recherche dans ce domaine-là.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".