La diplomatie de Joseph Jouthe

Publié le 2020-09-11 | Le Nouvelliste

Le premier ministre Joseph Jouthe continue de se démarquer pour sauver ce qui peut être sauvé pour son gouvernement.

Accompagné de deux de ses ministres pris en faute, celle de la Santé publique et de la Population et celui des Travaux publics, Transports et Communications qui a la charge de l’Energie, le chef du gouvernement a dû présenter les excuses de son gouvernement aux membres de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, vendredi 11 septembre.

Dimanche dernier, le président de la République avait menacé les juges de cette instance de changer le texte légal qui régit le fonctionnement de cette institution indépendante et autonome et le ministre des TPTC avait usé de qualificatifs peu avenants pour fustiger les conseillers de la Cour.

Grâce aux excuses présentées, premier ministre et ministres ont pu aborder pendant des heures avec les conseillers de la Cour les questions qui fâchent : les contrats en souffrance à la Cour des comptes.

Cela fait des mois que des dizaines de contrats pour des dizaines de millions de dollars n’arrivent pas à passer la barrière des mécanismes de contrôle de l’autorité qui doit les valider pour qu’ils entrent en application.

Dans un premier temps les autorités de l’exécutif s’en plaignaient. Dans un second temps ils ont menacé. Ce vendredi, ils ont dû faire amende honorable et prendre le chemin de la conciliation.

Si la Cour est restée ferme sur ses positions et a remué le couteau dans la plaie en soulignant les fautes relevées dans les contrats, le premier ministre a su jouer celui qui veut être un partenaire à l’écoute.

Le premier ministre a sollicité l’appui de la Cour pour alphabétiser ses ministres en matière de passation de marchés et de contrats.

Depuis plus de dix ans, les contrats, de l’appel d’offres à l’exécution, sont devenus le point faible de l’administration haïtienne et la porte d’entrée de la corruption.

En acceptant de reprendre le processus, le premier ministre Jouthe a plus de chance de sauver les projets essentiels du président Moïse que ne le feraient toutes les menaces du monde.

Jouthe joue sur du velours pour éviter le pire. Sans oublier de souligner que le décret de 2005 régissant la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif peut toujours être modifié si besoin est...

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".