Chute de l’ICAE au troisième trimestre de l’anné 2019

Publié le 2020-06-25 | Le Nouvelliste

Après une longue interruption dans la production de statistiques économiques , la direction des statistiques économiques de l'IHSI reprend ses bonnes vieilles habitudes en nous faisant parvenir les trois derniers bulletins de l’ICAE-Haïti pour les 3e et 4e trimestres 2019 et 1er trimestre 2020. Pour l’édification de nos lecteurs, nous publions d’abord l’ICAE pour le 3e trimestre 2019.

Le niveau de l'Indice global de l'Indicateur  conjoncturel d'activité économique (ICAE) est estimé au 3e  trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019 à 150.8, contre 150.9 au cours du même trimestre de l'année dernière, accusant ainsi une décroissance interannuelle de -0,1 %. Une performance qui contraste nettement avec celle de l'année précédente où le taux de croissance se chiffrait à 1,3 %. Comparé au cumul des neuf mois de l'année fiscale 2018 (d'octobre à juin) où l'ICAE avait affiché une hausse de 2,3 %, la variation cumulée des trois premiers trimestres de l'exercice en cours est plutôt négative avec un taux de -0,2 %. Cette décroissance trimestrielle résulte particulièrement de la chute des secteurs primaire et secondaire.

Analyse de l'ICAE du secteur primaire

Les activités du secteur primaire ont enregistré en rythme annuel une baisse de 1,8% au 3e trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019. Cette variation négative résulte des baisses enregistrées au niveau des deux sous-branches, Agriculture (-1,5 %) et Industries extractives (-12,5 %). De manière cumulative, il en résulte une baisse annuelle de 1,7 % sur la période d'octobre à juin de l'exercice fiscal 2018-2019, contre une croissance positive de 1,2 % au cours de la même période de l'exercice précédent.

L'ICAE de la branche agricole d'avril à juin de l'exercice fiscal 2018-2019 a connu, en rythme annuel, une chute de 1,5 % par rapport au 3e trimestre de l'exercice passé. Cet accroissement négatif s'explique pour l'essentiel par la persistance de la sécheresse au cours de la campagne de printemps, la principale campagne agricole du pays. La variation cumulée des trois trimestres (octobre à juin) de l'année fiscal 2019 a atteint 1,6% de décroissance.

De son côté, l'ICAE des activités extractives, l'autre sous-branche du secteur primaire, a subi, au cours du 3e  trimestre 2019, une chute de 12,6 % en rythme annualisé. Ce résultat est dû à la baisse enregistrée au niveau de la branche Construction. La variation cumulée au cours des trois trimestres de l'exercice en cours (octobre -septembre) est estimée à -5,3%.

Analyse de l'ICAE du secteur secondaire

L'Indice du secteur secondaire a enregistré d'avril à juin 2019 une décroissance de 0,9 % en glissement annuel, comparativement au 3e trimestre de l'année dernière où son taux de croissance se chiffrait à 2,7%. La variation négative de cette année est consécutive au comportement à la baisse de certaines de ses branches. Sur les neuf mois de l'exercice en cours, l'indice cumulé a chuté de 0,5 %.

L'ICAE de la branche des industries manufacturières, évaluée à 165.7 au troisième trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019 contre 166.3 au troisième trimestre de l'exercice passé, a affiché, en glissement annuel, une baisse de 0,4 %. A l'origine de cette décroissance trimestrielle se trouvent surtout les sous-branches textile et produits minéraux non métalliques. Les autres sous-branches telles que alimentation et boissons, papier, édition et imprimerie, produits chimiques et ouvrages métallurgiques ont plutôt évolué à la hausse.

L'Indice de la branche construction a enregistré, en rythme annuel, une contraction de 1,9 % au cours des mois d'avril à juin 2019, passant du niveau de 184.0 au 3e trimestre de l'exercice fiscal 2017-2018 à 180.6 au 3e trimestre de l'exercice en cours. Cette tendance négative est compatible au comportement à la baisse de la quasi-totalité des matériaux de construction rentrant dans le processus de calcul de cet indicateur. La variation cumulée sur les trois trimestres de l'année fiscal 2019) est aussi négative de -0,6%.

L'ICAE de la branche production et distribution d'électricité et eau a chuté de 5,1 % en glissement annuel au 3e trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019, contrairement à la hausse de 2,7 % connue à la même période de l'exercice antérieur. Cette variation négative est imputable au comportement défavorable à la fois de l'eau (-0,2 %) et de l'électricité (-5,8 %). En termes cumulatifs, d'octobre à juin, l'indice a sensiblement régressé de 3,8 %.

Analyse de l'ICAE du secteur ertiaire

L'Indice du secteur tertiaire a affiché, en rythme annuel, un accroissement léger de 0,9 % au cours des mois d'avril à juin 2019. Parmi les sous-branches qui sont à l'origine de la progression du secteur tertiaire, on peut citer : transports et communications (4,1 %), services marchands (1,8 %) et services non marchands (7,8 %). Alors que les autres sous-branches ont plutôt connu une tendance haussière. En valeur cumulée sur les trois premiers trimestres de l'année fiscale 2019, l'ICAE du secteur des services a progressé de 0,4%.

L'ICAE de la branche commerce, au cours du troisième trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019, a décru de 1,9 %, en glissement annuel, comparativement à la même période de l'année fiscale 2018 où il affichait une croissance modérée de 1,8 %. Cette décroissance est consécutive à une régression à la fois du commerce formel (-2 %) et du commerce informel (-1,9 %). Sur la période d'octobre 2018 à juin 2019, la variation cumulée du secteur a accusé une baisse de 1,4 %.

L'Indice de la branche restaurant et hôtel a chuté au cours des mois d'avril à juin de 6,6 %, contrairement à l'accroissement de 2% enregistré à la même période de l'exercice antérieur. Cette évolution négative est consécutive à une diminution du chiffre d'affaires des entreprises dudit secteur. La variation cumulée sur la période d'octobre à juin de l'exercice fiscal 2018-2019 est évaluée à -4,6 %.

L'ICAE de la branche transports et communications a connu d'avril à juin 2019 un accroissement interannuel de 4,1%, contre 3,7% enregistré à la même période de l'exercice fiscal 2017-2018. La croissance cumulée sur les trois trimestres de l'année fiscale 2019 est estimée à 2,1%. Ce résultat positif est lié au comportement favorable des deux composantes de la branche, à savoir : transports (1,7 %) et télécommunications (4,5 %).

L'ICAE des activités des Institutions financières a décru, en glissement annuel, de 2,1 % au 3e trimestre de l'exercice 2018-2019, par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette baisse provient particulièrement de l'accroissement négatif du sous-secteur des banques commerciales, lesquelles ont enregistré une diminution au niveau des «Autres Revenus». En valeur cumulative, ce secteur a subi une chute de 0,2 % d'octobre à juin de l'exercice fiscal 2018-2019.

L'ICAE de la branche des autres services marchands regroupant l'Immobilier, la Santé et l'Education a crû de 1,8 %, en rythme annuel, contre 1,9 % enregistré au cours de la même période de l'exercice passé. L'augmentation de cette branche peut être attribuée au comportement à la hausse de toutes ses composantes. L'indice cumulé sur la période d'octobre 2018 à juin 2019 a atteint 1,8 % de croissance.

L'ICAE de la branche des services non marchands a enregistré au troisième trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019 un taux d'accroissement interannuel de 7,8 %. Sur l'ensemble des neuf mois de l'exercice 2019, la variation annuelle cumulée est estimée à 5,7 %.

En définitive, les contributions des branches à l'évolution de l'ICAE global au 3e trimestre de l'année fiscale 2019 sont ainsi réparties :

de manière positive: autres services marchands (0,06 %), services non marchands (0,11 %), transports et communications (0,60 %);

de manière négative: agriculture (-0,18 %), activités extractives (-0,03 %), activités de fabrication (-0,06 %), construction (-0,09 %), électricité et eau (-0,03 %), commerce (-0,40 %), restaurant et hôtel (-0,02 %) et institutions financières (-0,02%).

Cyprien L. Gary

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".