La vie se joue de la mort au temps du coronavirus

Publié le 2020-06-12 | Le Nouvelliste

Les Haïtiens continuent de mourir de la petite fièvre et du mystérieux malaise qui frappent ces jours derniers.

Les réseaux sociaux ne finissent pas de faire état de RIP de parents et d’amis éplorés qui saluent plus fréquemment qu’avant des disparitions en Haïti ou dans la diaspora.

Quelques-uns choisissent de confirmer les causes du trépas de leur proche. D’autres pas.

La mort a toujours été cruelle, elle est devenue stigmatisante avec le signe de la Covid-19 estampillé sur les cadavres d’êtres aimés. Alors, le silence sur la cause du grand voyage sert de linceul au deuil.

Les statistiques officielles bégaient. En Haïti, le compte des vivants est approximatif ; le décompte des morts est laissé à la terre, aux fossoyeurs et autres vendeurs de cercueils.

L’Etat a mieux à faire. La société aussi.

Au pays de la difficile survie, ne dit-on pas souvent que la mort délivre ? Sans grâce ni miséricorde, elle délivre beaucoup ces derniers temps.

L’épidémie continue donc sa route. Le nombre de malades oscille, vacille, dessine des dents de scie.

Un pic un jour, un creux le lendemain.

Selon que les deux institutions qui réalisent les tests sont en mesure ou non de travailler à pleine capacité.

Même si de temps à autre émerge la nouvelle que dans tel centre de santé le personnel a peur, se plaint, refuse de travailler faute de matériels de protection adéquats, dans l’ensemble, particulièrement dans les centres de traitement du coronavirus, le comportement du personnel médical est exemplaire. Miraculeux. Impayable.

La disponibilité et le professionnalisme des médecins, infirmières, auxiliaires, laborantins et du personnel de soutien est admirable. Bravo et un Grand Merci à tous.

Dans l’océan d’incertitudes qui nous entoure, le premier ministre pense à l’avenir, veut rouvrir l’aéroport après les factories.

Il faut bien que la vie reprenne pour ceux qui savent vivre, qui peuvent vivre, qui ont besoin de vivre.

La mort aura beau faire, la vie lui fera des grimaces. Coronavirus ou pas.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".