Le déficit de communication peut compromettre la lutte contre le coronavirus 

Publié le 2020-05-21 | Le Nouvelliste

Haïti s’achemine lentement mais sûrement vers le pic de l’épidémie de coronavirus. On ne sait pas ce que cela donnera, ni quand il arrivera. Mais, si on se fie aux projections des spécialistes, le pire est devant nous. Dès la découverte des premiers de cas de coronavirus en Haïti, tous les gens sensés de la société redoutaient le pire. Ils avaient raison. Aujourd’hui encore, en dépit de la multiplication des cas, certains continuent, par ignorance ou par manque d’information, à minimiser la pandémie qui met à genoux les meilleurs systèmes de santé au monde. Entre-temps, d’autres cèdent, à tort ou à raison, à la panique face à la pandémie qui gagne du terrain dans le pays.

Dans l’un ou dans l’autre cas, il est de la responsabilité de l’État d’intervenir. L’État doit ajuster sa campagne de communication par rapport à l’évolution de la maladie. Ce qu’on ne sent pas encore. Depuis que les cas de coronavirus augmentent, il y a une contre-offensive des messages non officiels sur la maladie sur les réseaux sociaux et ailleurs. Qui n’a pas reçu des messages leur déconseillant d’aller à l’hôpital au risque de grossir le lot des victimes du corona ? Il y a aussi tout ce débat sur les nombreux cas de fièvre observés à travers le pays ces derniers jours. À cela, il faut ajouter les fausses informations créées à dessein que des gens honnêtes partagent de bonne foi. 

Ce n’est pas parce qu’il y a une multitude de stations de radio, des dizaines de médias en ligne, des dizaines de chaînes de télévision, des spots de sensibilisation par-ci, par-là, des conférences sur le coronavirus à longueur de journée… que la campagne de communication est réussie. Qu'en est-il des messages véhiculés ? Leur utilité ? 

Aujourd’hui, l’inquiétude par rapport au coronavirus grandit à travers le pays. Ce n’est pas seulement parce que les gens ont peur de tomber malades, mais aussi parce qu’il y a un ensemble de questions qui n’ont pas encore de réponse. Par exemple, le test est-il accessible à tous ? On observe cette semaine le débat sur les cas de fièvre enregistrés dans le pays. Pour une bonne partie de la population, il s’agit simplement d’une épidémie de fièvre distincte du coronavirus. Pour des autorités sanitaires, il s’agit simplement du coronavirus. Chacun campe sur sa position. Il est de la responsabilité des autorités sanitaires de trancher dans ce débat. Il y a aussi le débat sur la médecine traditionnelle qui prend de l’ampleur depuis les échanges par vidéoconférence entre le président Jovenel Moïse et son homologue malgache, Andry Rajoelina, sur le médicament du Madagascar contre le coronavirus. Depuis, des messages partagés sans ménagement sur les réseaux invitent les gens à consommer toutes sortes de feuilles pour prévenir ou guérir le coronavirus. A-t-on pensé à informer voire sensibiliser la population sur ce qui est vrai ou faux dans ce débat ? 

Cette semaine encore, on rapporte que des gens ont tenté d’incendier des espaces réservés pour la prise en charge des personnes atteintes du coronavirus. Des personnes positives à la Covid-19 ont été aussi prises à partie par des gens qui les voient comme une menace. A-t-on réfléchi sur la meilleure stratégie pour convaincre ceux qui sont hostiles à la lutte contre le coronavirus de s’y embarquer ?  

La lutte contre le coronavirus a besoin des hôpitaux bien équipés, mais aussi d’une bonne communication. Sinon, les mauvaises informations peuvent compromettre la lutte contre la maladie.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".