Coronavirus, l’État sort-il la tête de l’eau ?

Publié le 2020-03-27 | Le Nouvelliste

Plus d’une semaine après l’annonce de la phase 2 dans la gestion du coronavirus en Haïti, suite à la confirmation de deux premiers cas, le gouvernement Jouthe semble vouloir sortir la tête de l’eau. Ce vendredi, le gouvernement a fait annonce sur annonce pour montrer que la lutte contre le coronavirus ne se réduit pas à la distribution de bokit, la sensibilisation, la fermeture des écoles, des églises, des factories et de tout autre lieu de rassemblement.

Le pays s’est réveillé ce vendredi avec l’annonce de 50 millions de dollars américains dont dispose l'État pour faire face à la pandémie. Cette somme issue de la Banque interaméricaine de développement (BID) va être complétée par une enveloppe tirée du Trésor public dont on ignore le montant. Transparence oblige, on veut croire que le gouvernement revèlera ce secret bientôt.

Au cours de cette même journée,  la ministre des Affaires sociales et du Travail, Yolette Nicole Altidor, a lancé le programme d’assistance sociale du gouvernement en faveur des couches vulnérables. Ce programme, qui sera piloté par le Fonds d’assistance économique et social (FAES), consistera à distribuer des rations alimentaires aux ménages en situation de précarité incluant les personnes handicapées, les femmes enceintes et les personnes âgées. Dans le souci d’éviter aux bénéficiaires de se déplacer en cette période de coronavirus, des kits leur seront distribués chez eux. Reste à savoir comment cette opération va-t-elle se dérouler dans un pays où les adresses sont rarement identifiables. Si l’État arrive effectivement à identifier les adresses des plus vulnérables de la population, on dira, dans le futur, que le coronavirus avait servi à quelque chose.

L'autre bonne nouvelle de ce vendredi, en attendant la réaction des secteurs concernés, a été l’annonce de la constitution de la cellule scientifique de gestion de la crise du coronavirus. Les personnalités formant ladite cellule sont pour la plupart des professionnels ou des universitaires très respectés. Il faut se demander quel rôle que ces dernières seront appelées à jouer, si leurs conseils ou recommandations seront suivis… En attendant d’avoir les réponses à toutes les questions qu’on pourrait se poser sur cette structure, on doit admettre que c’est une bonne chose que les politiques sollicitent l’appui des scientifiques dans la lutte contre le coronavirus. Ce qui est rare chez nous. Si l’expérience se révèle payante, on reconnaîtra que le Covid-19 avait servi à quelque chose.

Pour clore la journée, c’est le président de la République, Jovenel Moïse, qui s’est adressé à la nation en fin d’après-midi. Le chef de l’État a rappelé les mesures déjà adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Le président Moïse dit être au courant que la distribution des rations sèches est déjà lancée dans certaines zones. Il a demandé au ministère de la Justice et de la Sécurité publique de sévir contre ceux qui s’apprêtent à détourner l’aide destinée aux démunis. Il a aussi fait de nouvelles annonces concernant notamment le report jusqu’à nouvel ordre du délai d’expiration de la carte d’identification nationale. De nouvelles mesures économiques et fiscales à travers la Direction générale des impôts (DGI) et l'Administration générale des douanes sont aussi annoncées. L’annonce qui doit retenir l’attention, c’est la mise en place d’une cellule pour le dédouanement des équipements médicaux en une journée. Ces annonces sont-elles suffisantes pour embarquer le pays dans la lutte contre le coronavirus ? 

Haïti, comme le reste du monde, doit faire face au Covid-19. Vu ce qui se passe dans des pays développés disposant d’énormes ressources humaines et financières, il n’est un secret pour personne qu’Haïti est désarmé face à la pandémie.  Moins que hier, nous ne pouvons pas compter sur nos voisins qui sont, eux aussi, occupés à soigner leurs malades. Notre pays est dans ce contexte condamné à faire un meilleur usage de ses faibles ressources pour affronter la maladie. Des mesures à la hauteur de nos moyens et la transparence dans les décisions sont alors nécessaires. Le respect de toutes les mesures annoncées ce vendredi sera un vrai test pour l’administration Moïse/Jouthe qui doit trouver la bonne formule pour embarquer toutes les couches de la société dans la lutte contre la pandémie. En dépit de l’annonce des huit cas confirmés, une bonne partie de la population continue à vivre comme si de rien n’était.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".