Protection/ Recifs coralliens

Appel à protéger l’environnement de la mer

Publié le 2020-03-16 | Le Nouvelliste

Devant l’importance de la mer pour le commerce international, les écosystèmes, les récifs coralliens, des écoliers, des marins, des marchands de poissons et des autorités locales de Saint-Jean-du-Sud ont mis à contribution leurs efforts pour partager des informations et se former afin de vivre en symbiose avec la mer, incontournable dans cette commune du département du Sud.

Les plus âgés racontent qu’autrefois il n’était pas nécessaire de se rendre au fond de la mer pour voir et pêcher diverses espèces de poissons. A présent, les actes de dégradation causés par les humains menacent l’environnement de la mer, en particulier les récifs coralliens qui forment des écosystèmes marins complexes et parmi les plus riches en biodiversité, généralement à faible profondeur. Ils procurent des niches écologiques à de nombreux animaux qui y trouvent nourriture, refuge, protection et abri.

À Sant-Jean-du-Sud, il est quasiment impossible de se passer de la mer. La vie des habitants de la ville dépend en grande partie des ressources marines. Cette mer par où 90 % du commerce mondial passe. La mer et son écosystème sont incontournables dans notre vie.

« Cette sensibilisation en faveur de l’environnement marin pour un développement durable, une première du genre dans le pays, a été initiée par Pêche Artisanale et Développement intégré (PADI), grâce au financement de Caribbean Natural Resources Institute (CANARI) en collaboration avec Reef Check et ONU-Environnement », a fait savoir l’ingénieur Alex Lamarre, directeur exécutif de PADI, qui croit que leurs actions visent à faire prendre conscience aux gens et les inviter à agir au profit de l’environnement.  

Le président de l’Association des pêcheurs de Saint-Jean-du-Sud (APSS), Moïse Clermont, pour sa part, insiste sur l’importance de la mer et de la pêche dans sa localité de naissance. Il pense que les autorités doivent mieux encadrer ce secteur de la vie nationale. Clermont souhaite voir de la continuité dans le domaine pour que les actions aillent au-delà de simples projets à exécuter.

Élève de la 6e année fondamentale à l’École nationale congréganiste d’Abacou (village de pêcheurs de Saint-Jean-du-Sud), Nephtalie Dalessa pense que le plus important est de partager ses connaissances en vue des actions à entreprendre au profit de la protection de l’environnement marin au plus vite avec ses camarades, ses voisins, sa famille. 

En tant que plongeur sous-marin, Stephen Jean-Louis, directeur de Reef Check-Haïti et formateur du projet exécuté par PADI, estime que les problèmes liés à l’environnement marin concernent tout le monde. Il déplore le fait que la mer et son écosystème sont si négligés dans notre pays. C’est pourquoi, dit-il, que des étrangers exploitent sans s'inquiéter notre mer, pêchent nos poissons pendant que nos récifs coralliens et nos mangroves sont menacés.  

Entre autres activités, quelque 200 élèves dans deux écoles de Saint-Jean-du-Sud ont pris part, à Zimbabwe Penn Night Club d’Abacou, le mardi 10 mars 2020, à la formation sur la protection de l’environnement marin autour du thème « Pote kole pou n sove resif lanmè nou yo » (Conjuguons nos efforts pour sauvegarder les récifs coralliens).

Jean-Rivière Barthold, directeur général de la mairie de Saint-Jean-du-Sud, se présente comme fils et petit-fils de marins et continue de suivre les traces de ses parents. Pour lui, ses relations avec la mer sont inextricables. Il n’y est pas allé par quatre chemins pour réclamer une compilation des textes de loi relatifs à la protection de l’écosystème marin. Sans ces textes de loi, soutient-il, la mairie ne saurait agir à l’aveuglette ou dans l’ignorance de ses prérogatives. 

La projection du film documentaire «Ainsi parla la mer» (Men sa lanmè di) d’Arnold Antonin avait provoqué d’intenses réactions tant chez les élèves que chez les adultes présents dans les locaux de Zimbabwe Penn Club Night d’Abacou. 

Les travaux de PADI depuis 1997 ont permis d’instaurer un Dispositif de Concentration de Poissons (DCP), c’est-à-dire un système simple dont le principe repose sur la reconstitution de la chaîne alimentaire des poissons en des endroits précis. Il permet de fixer le poisson grâce à un montage fait d'un corps mort, d'une bouée, de corde et de petits filets ou de bâches. L'accumulation d'algues et de nourriture de toutes sortes sur les mailles des filets et la corde entraine la présence de petits poissons.

La PADI s'est notamment illustrée dans la formation et la pratique de pêche communautaire sur les dispositifs de concentration de poissons (DCP). Cette technique de pêche a permis de changer la vie des pêcheurs de la Grand'Anse. La pêche sur les DCP existait déjà dans les autres pays, son introduction en Haïti vers les années 90 n'a pas porté fruit à cause des problèmes de suivi et l’'ignorance des pêcheurs. A présent, pêcher sur les DCP est une activité hautement rentable qui changé le statut social des pêcheurs considérés généralement comme une catégorie professionnelle négligeable. 

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".