Prestigious Haitian Music Award : une 4e édition en demi-teinte

PUBLIÉ 2020-01-20



Pour la quatrième fois consécutive, le centre culturel de Miramar en Floride a accueilli la cérémonie du Prestigious Haitian Music Award (PHMA). Dédié à récompenser les acteurs de la musique haïtienne, l’évènement s’est tenu à la date du 18 janvier 2020. Il a réuni un beau public et quand même une belle palette de nos stars : Arly Larivière, Darline Desca, Richard Cavé, Manno Beats, Nickenson Prud’Homme ou encore Dieudonné Larose  personnalité à l’honneur pour cette édition. Alors que l’intention et la volonté de bien faire sont là, la cérémonie a souffert de sa programmation et le ressenti a jailli sur l’audience.
Cette soirée de remise de prix a démarré comme prévu par une session Red Carpet, entrevue et séance photos dans la cour et dans le hall du centre culturel. Les différents invités ont commencé à prendre place dans la salle de spectacle aux environs de 7 h 30 pm. Quelques minutes plus tard, Bernier Sylvain s’amène en MC pour ouvrir ce qui promettait d’être une assez belle soirée. Les premières prestations furent celles de deux jeunes chanteuses qui ont à tour de rôle interprété l’hymne national américain et la Dessalinienne. Le passage sur scène de Mecca Aka Grimo avec une tenue rappelant l’époque coloniale avec un lambi est assez remarquable. Bon le costume est beau mais confus dans la référence comme le reste de la soirée aussi. L’un des dj agréés a cru être dans une discothèque, tellement ses sons n’étaient pas appropriés ou encore il croyait devoir animer aux côtés de BS, Caleb Desrameaux (oui, oui, il a repris le micro) et Florence El Luche. Cette dernière s’est améliorée comparativement à l’année dernière. La dame de Siret Kosmetik a chassé la timidité qui l’habitait en 2019. Attention, il y a de nombreux efforts à fournir pour qu’elle puisse un jour mener une soirée comme une vraie host. Samedi soir, elle était là pour faire le show, madame s’est changée trois fois (soit dit en passant, on a aimé les tenues).
Faute d’éclairage, j’ai dû me déplacer de la deuxième rangée où j’avais pris place pour me mettre totalement à l’arrière, comme ça, j’ai pu faire le va-et-vient entre la salle et le hall, et surtout intercepter les artistes avec leur trophée pour une petite photo. Disons-le, tous les ingrédients nécessaires à la réussite de la soirée étaient là, cependant la programmation du show a dérapé. Les artistes annoncés se pointaient sur le stage mais le dj ne suivait pas. Causant un décalage entre l’apparition et la prestation. On aurait pu aussi se passer de certaines prestations ou apparition de la sénatrice Daphney Cambell. Madame s’est tout carrément trompée sur l’assistance. À l’écouter on aurait dit que la salle du Miramar Cultural Center était vide. Alors que contrairement à l’année dernière, le public a fait le déplacement en plus grand nombre. Bien plus.  

Pour en venir aux différents trophées et distinctions, véritable prétexte de la soirée, les acteurs du secteur culturel et de divertissement haïtiens ne sont pas les seuls à en avoir reçu. Des personnalités de la diaspora haïtienne ou encore des artistes étrangers ont été distingués. On peut citer le Guadeloupéen Antonny Drew qui a raflé deux trophées ou encore l’animateur de radio Wagee Tee. Il est un constat criant, la majorité des artistes présents étaient là pour leur trophée tandis qu’on s’attendait à ce qu’ils se produisent. On aurait dit qu’ils étaient là que pour leur prix. Les appellations des distinctions doivent aussi être repenser pour la prochaine édition.
Le Prestigious Haitian Music Award a de positif son aspiration. Bon gré, mal gré, ses organisateurs ont déplacé artistes et public et mobilisé la presse. Reste maintenant à solidifier les bases et à le rendre plus potable et raffiné.
Les gagnants :
- Best Male Vocal Artist :Ederse Stanis Pipo
- Best Music Composer : Arly Lariviere
- Best Album : No Stress
- Best Live Broadcaster : Guy Wewe
- Best Band : Klass
- Best Female Artist : Darline Desca
- Best Rap Kreyol Song : Blaze One
- Best Artist Zouk : Anthony Drew
- Best Gospel Artist : Fre Gabe
- Best Collaboration: Doudou an mwen
- Best Female Breakout : Isemylee Camille
- Best Disc Jockey : Tonymix
- Best Artist : Kenny Haiti
- Best Television Personnality : Patrick Eliancy
- Best Instrumentalist : Nickenson Prud’Homme
- Best Song Writer : Arly Lariviere
- Best Radio Host : Carel Pedre
- Best Video : Criminel, Kai
- Best Event Promoter : Patrick Fabre
Outre ces récompenses qui résultent de votes qui ont pris fin le 18 décembre 2019, des plaques d’honneur ont été distribuées. Citons Fabrice Rouzier pour l’ensemble de sa carrière et sa contribution à la musique haïtienne, Manno Beats pour sa victoire au Africa All Music Awards, Philippe Saint Louis ou encore la radio 4VH pour ses 70 ans de travail.



Réagir à cet article