Les Grenadiers n'ont pas comblé nos attentes !

PUBLIÉ 2019-09-10
Contre l'équipe nationale du Curaçao, ce mardi 10 septembre au stade Sylvio Cator, la sélection haïtienne de football, battue à Willemstad (0-1), n'a pu faire mieux qu'un piètre match nul (1-1) à l'occasion de la deuxième journée de la Ligue des nations de la CONCACAF.


La sélection haïtienne de football, pour son premier match à Port-au-Prince après sa brillante Gold Cup 2019, n'arrive pas à combler les attentes du public. Au contraire, ce dernier semble être visiblement très déçu de la prestation des Grenadiers qui n'étaient malheureusement pas «à l'assaut», à l'image de Ricardo Adé, expulsé dans la rencontre.

Alors que l'on s'attendait à un réveil brutal des Haïtiens, battus à Willemstad (0-1) lors de la journée inaugurale de l'élite de la Ligue des nations de la CONCACAF, ils n'avaient ni l'envie, ni les moyens, ni la capacité pour réagir face à une équipe du Curaçao qui, malgré la mort de son portier réserviste, a dominé le match avec une possession de balle de 54 pour 100, 11 tirs (5 cadrés) et 368 passes.

Tout a pourtant bien débuté pour les Grenadiers qui ont ouvert la marque par Frantzdy Pierrot (19', 1-0). Avant la pause, Elson Hooi, auteur de l'unique but inscrit lors du match aller, a récidivé en remettant les pendules à l'heure pour les siens (41', 1-1). On en reste là pour le score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Grenadiers n'ont pas pu arriver à mettre leurs pieds sur le ballon. Une minute après l'heure de jeu, Ricardo Adé, pour une vilaine faute commise sur un attaquant de l'équipe adverse, a écopé d'un carton rouge (61'). Ainsi, Haïti termine la rencontre en infériotité numérique.

Au coup de sifflet final, l'équipe nationale du Curaçao a pris le point du match nul (1-1). Ainsi, sur l'ensemble de cette double confrontation, les Curaçaolais, leaders du groupe D dans l'élite de la Ligue des nations de la CONCACAF, comptent 4 points devant Haïti (1 point) et le Costa Rica qui n'a jusque-là joué aucune rencontre dans cette compétition.

Avec ce résultat décevant face à Curaçao (1-1), Haïti, qui aura à rencontrer le Costa Rica en octobre et novembre, risque de perdre gros. En fait, les poulains de Marc Collat pourraient revenir en Ligue B l'an prochain, rater la possibilité de jouer la Gold Cup 2021, car ce seront les deux premiers de chaque groupe qui disputeront cette compétition, et qui plus est, ils ne pourraient pas rejoindre le top 6 de la CONCACAF afin de disputer le tournoi hexagonal final devant compter pour la qualification pour la Coupe du monde de la FIFA,qui se tiendra au Qatar en 2022.



Réagir à cet article