Jovenel Moïse passe l’examen de mise en accusation, son Premier ministre nommé attend son sort

Publié le 2019-08-22 | Le Nouvelliste

Sans surprise, la majorité présidentielle a rejeté, dans la nuit de mercredi à jeudi, la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse formulée par les députés de l’opposition. Une petite victoire pour le chef de l’Etat qui est empêtré dans une crise politique aiguë alimentée par les multiples scandales qui éclaboussent son camp politique. On estime même que les députés de l’opposition qui visiblement n’avaient pas les moyens de leur politique, renforcent le président Jovenel Moïse à travers leur tentative de le mettre en accusation.

On peut toujours nuancer en reconnaissant que les députés de l’opposition ont exercé un droit que leur donne la Constitution. Pour certains, ils étaient courageux en se mettant en face d’une majorité acquise à la cause de Jovenel Moïse. On ne sait pas à quel prix. A côté de toutes les spéculations sur la séance, une chose est sûre, elle a été un exercice démocratique. Il y a plusieurs leçons qu’on peut en tirer, notamment la nécessité d’une loi traçant la procédure de mise en accusation du président de la République, car, dans la séance qui a été mise en continuation à plusieurs reprises, il y a eu beaucoup d’improvisations et d’hésitations.

Malgré l’échec de la tentative de mettre en accusation le président Jovenel Moïse, les députés de l’opposition ne baissent pas les bras. Ils cherchent maintenant à empêcher la tenue de la séance de ratification du Premier ministre Fritz William Michel à la Chambre basse. Ils ont écrit au président de la Chambre des députés Gary Bodeau pour lui demander de surseoir à la séance car il y a un pourvoi en cassation exercé en date du 16 août 2019 contre l’arrêt de quitus rendu le 23 mai 2019 en faveur  de Monsieur Fritz William Michel.

Cet après-midi, le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, a annoncé le report sine die de la séance de ratification de la déclaration de politique générale du Premier nommé fixé au vendredi 23 août. On ne sait pas s’il s’agit d’une suite favorable accordée à la demande des députés de l’opposition ou d’un calcul politique du bureau de la Chambre basse.

Vu que les députés partiront en vacances le 2e lundi de septembre - peut-être pour ne plus siéger jusqu’à la fin de leur mandat en janvier prochain -, on doit comprendre que chacune de leurs décisions est calculée minutieusement. Ils doivent cependant se rappeler que le temps joue contre eux, sauf s’ils décident de partir en vacances sans se prononcer sur le dossier du Premier ministre dans l’éventualité de permettre à Jovenel Moïse d’installer le cabinet ministériel, sans contrainte, en septembre prochain. Le Sénat, qui siège en permanence, pourra-t-il y faire obstacle ?   

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".