En avant pour la 3e édition de la Pétion-Ville Fashion Week !

PUBLIÉ 2019-08-20


Du 25 au 30 août 2019, la capitale va mouvoir au rythme de la 3e édition de la Pétion-Ville Fashion Week. Défilé, exposition, excursion marqueront cette édition où le Venezuela et la République dominicaine feront office d’invités. Toute une semaine pour s’imprégner des nouvelles créations.

Jephté Remy alias Jeffrey Design doit tout au monde latino. Eh oui, notre compatriote a grandi en République dominicaine, y a effectué des études en administration. La mode, sa passion, l’a entraîné au Panama et à Cuba.

Le résident du pays voisins revient à l’alma mater qu’en 2014. Son frère de métier Wadson Saint-Louis l’a donc encouragé à faire connaître son travail chez nous également. Ce qu’il a concrétisé en 2016 en organisant un show où il a dévoilé plus d’une centaine de ses pièces. « Dès lors, dit-il, on parle çà et là de Jeffrey. » C’est ce succès inattendu qui lui a donc inspiré la Pétion-Ville Fashion Week. « J’ai voulu réunir de jeunes créateurs, mettre en avant le talent de nos jeunes top modèles et montrer au monde le potentiel de création dans mon pays », dit-il.

Au sujet de la Haiti Fashion Week, il confie que ce n’est pas une fashion week rivale. Pour lui, la sienne et celle-là sont complémentaires. « Je n’ai pas conçu ce projet pour entrer en guerre avec l’autre structure, on a chacun nos particularités. En plus, partout ailleurs dans le monde il arrive qu’on ait plusieurs fashion week dans un même pays », précise-t-il.

La particularité qu’il revendique est que la sienne affiche souvent de jeunes créateurs et est plus flexible par rapports aux diktats de la mode. Vous verrez des mannequins plus size ou n’ayant pas la taille standard. Jeffry se veut inclusif, en d’autres termes.

La 3e édition annonce les couleurs. D’abord la fashion week se dote d’un jingle à cet épisode. Le texte intitulé « A la mode » est griffé Alexander Polinice. Contrairement aux autres années, en 2019, la foire se tiendra sur plusieurs sites dont Best Western, BNE et Harry’s. C’est, selon le créateur, dans le souci d’amener la mode à toutes les couches et de la présenter sur plusieurs latitudes.

L’aventure s’ouvre au Best Western le 25 pour se boucler le 30 au même endroit. Les deux soirées seront des galas. Au cours de la semaine il y aura une excursion avec les mannequins dans la fraîcheur de Kenscoff, deux expositions au BNE, un happy hour à Harry’s. Pour des détails plus pointus pour chaque date, les intéressés peuvent consulter la page Facebook de la Petion-Ville Fashion Week.

Les designers locaux à l’affiche sont Rubens Création, Rithana Dumornay, Sarje… Jeffrey lui-même. Des designers dominicains qui font office d’invités d’honneur seront de la partie. Une designer du Venezuela a désisté à la dernière minute mais son pays fait toujours office d’invité d’honneur également. Notre Madelandge Laroche de Philadelphie sera présente cette année. Des jeunes des diverses écoles de couture du pays participeront à la fashion week aussi.

Jeffrey appelle à la mobilisation du grand public pour venir supporter la fashion week qui se fait vraiment à coup de bonne volonté puisque le sponsoring se fait rare ces derniers temps. Jeffry leur garantit donc une belle palette d’activités les unes gratuites, les autres à moindre coût dans l’unique optique de faire la promotion de la mode haïtienne qui est bien en péril.   



Réagir à cet article