« Nou pap dòmi » organise une mobilisation contre la corruption le 14 août

Pour marquer le premier anniversaire du mouvement citoyen « Petrochallenge », déclenché il y a déjà un an dans le pays, le groupe « Nou Pap Dòmi » annonce un rassemblement le mercredi 14 août 2019, sur la place Toussaint Louverture au Champ de Mars, à quelques enjambées de Palais national. Ces petrochallengers entendent maintenir le flambeau de la mobilisation contre l’impunité, l’injustice sociale, mais surtout pour exiger la reddition des comptes dans le cadre du dossier PetroCaribe.

Publié le 2019-08-12 | Le Nouvelliste

C’était le mardi 14 août 2018 qu’a eu lieu le premier déclic donnant lieu à une grande mobilisation citoyenne en faveur de la reddition des comptes sur l’utilisation du fonds PetroCaribe. Ce jour-là, un cinéaste haïtien, Gilbert Mirambeau Junior, a brandi sur son compte Twitter l’épineuse question : « Kote Kòb PetwoKaribe a ?». S’en est suivi alors un effet boule de neige dans la société. Un an après, la question continue de casser le cycle de sommeil à plus d’un des anciens grands commis de l’État et de certaines institutions tant publiques que privées impliquées dans cette saga. Sur la Toile, comme dans les médias traditionnels, des citoyens se réveillent et se mobilisent.

« Un an plus tard, tout le pays reste debout pour dénoncer ce scandale autour de PetroCaribe orchestré par les dilapidateurs qui ont détruit le rêve de tout un pays », se réjouit la petrochallenger Vélina Élysée Charlier, saluant la détermination et le courage de la population, lors d’une conférence de presse ce lundi à Yanvalou. Le mercredi 14 août prochain, les petrochallengers de « Nou pap dòmi » veulent renouveler leur engagement en tenant la flamme de la mobilisation. « Nous allons poursuivre la mobilisation contre le massacre, la faim, le chômage, la corruption et l’impunité qui n’ont pas cessé de se propager (dans le pays) », relate Vélina E. Charlier entourée, sur la table de conférence, de ces deux compères issus du regroupement « Nou pap dòmi » : Salvatory R. St Victor et Rony Célicourt. L’appel à la mobilisation est également lancé pour les petrochallengers et les militants qui résident dans les villes de province.

Les petrochallengers de « Nou pap dòmi » fustigent le comportement du chef de l’État, Jovenel Moïse, ainsi que les parlementaires qui, précisent-ils, manigancent tout pour placer leurs pions dans des sphères afin de pérenniser le règne de la corruption. En ce sens, ils invitent les citoyens à rester vigilants et faire obstacle à tout projet visant à placer le pays sous la dictature. Ces petrochallengers critiquent également des pays qui se disent « amis d’Haïti » qui choisissent pourtant de supporter le pouvoir en place indexé dans les massacres effectués dans des quartiers populaires, un pouvoir qui génère la situation de misère et qui nage en pleine corruption. « Nous les dénonçons et leur demandons de se ressaisir… », lâchent-ils dans une note partagée avec la presse.

Un an après, les petrochallengers n’ont pas manqué de rappeler, comme pour expliquer l’essence de leur engagement, que c’est grâce à leur mouvement que la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) est parvenue à accoucher de deux rapports sur la vaste dilapidation ainsi perpétrée. Une victoire qu’ils ont alors arrachée sur le champ de bataille. « Mais la plus grande victoire, précise Vélina E. Charlier, reste (nous autres) la population qui n’a pas fait machine arrière. Une population debout qui s’engage à dénoncer toute pratique anti-démocratique, anti-républicaine et anti-peuple », poursuit-elle.

« Trop de sang versé! », déplorent les petrochallengers qui rappellent leur droit à la manifestation. C’est en effet en ce sens qu’ils invitent la population à les rejoindre dans le rassemblement prévue ce mercredi 14 août, pour exprimer leur lassitude face à ce système d’exploitation.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".