TENTATIVE D'ASSASSINAT/ PNH

Attaques armées contre l’inspecteur de police Séraphin Chéry

L’inspecteur divisionnaire Séraphin Chéry, responsable adjoint de l’Unité de lutte contre les crimes sexuels du Bureau des affaires criminelles de la Direction centrale de la police judiciaire, après plusieurs mois de menaces et d'attaques meurtrières, a décidé de jeter l'éponge. En voyage à l’étranger après avoir été victime d’une attaque armée le samedi 29 juin 2019 sur la route de Maïs-Gâté, la victime a expliqué au Nouvelliste la chronique de sa vie de policier constamment marquée par des menaces et des attaques.

Publié le 2019-08-09 | Le Nouvelliste

Interviewé par Le Nouvelliste le vendredi 26 juillet 2019, l'inspecteur de police Séraphin Chéry a expliqué que, depuis le début du mois d’avril 2019, le Bureau de renseignements judiciaires de la Direction centrale de la police judiciaire a reçu des informations de sources concordantes selon lesquelles un gang armé dénommé «Kraze Baryè» a concocté un plan visant à l’exécuter  ainsi que le policier Mackenzy Tham pour avoir participé à l’arrestation de certains membres de ce gang cité ci-dessus, dont le chef de file Vitelhomme Innocent ainsi que ses acolytes Francky Charles, Sagesse Pelnal et Luxama R. Savantau.  

Ces bandits notoires, selon notre interlocuteur, ont participé à plusieurs crimes au cours de l’année 2019. Le 6 mars 2019, à Tabarre 68, aux environs de 11 heures du matin, sur ordre du chef de gang Vitelhomme Innocent, un certain Hermrès a assassiné le nommé Kerby Clervaux, un ancien allié du gang.  Au carrefour Fleuriot, il était 7 heures 45 du soir, le jeudi 28 mars 2019, lorsque cinq membres du gang armé «Kraze Baryè», y compris le chef du gang Vitelhomme Innocent, tous à bord d’une Nissan Patrol de couleur blanche, sans plaque d’immatriculation, ont attaqué puis assassiné le policier Pierrelin Jean-Baptiste, issu de la 14e promotion de la Police nationale d’Haïti, qui se trouvait  à bord de sa voiture de marque Toyota, de couleur blanche, immatriculée AA-77612, en compagnie de sa fillette de trois ans et de sa femme Nicole Géant, qui a succombé à ses blessures à l’hôpital Bernard Mevs.

Malgré les menaces incessantes, l’inspecteur Séraphin Chéry confie avoir continué à remplir sa mission  jusqu’au samedi 29 juin 2019, quand il a été brusquement attaqué par des individus armés à Maïs-Gâté dans les parages du ministère de la Santé publique et de la Population alors qu’il revenait de la DCPJ.  « Il était aux environs de 8 heures du soir quand les bandits circulant à moto ont attaqué le véhicule de couleur grise, de marque Suzuki, immatriculé AA-05757 dans lequel je me trouvais. Les malfrats étaient venus expressément pour m’exécuter car ils ont ouvert le feu sur la voiture. Deux orifices ont été constatés sur la portière arrière gauche  et sur la vitre de la portière avant gauche, des tessons de vitre éparpillés çà et là sur le siège avant. J’ai eu la vie sauve grâce à Dieu car ils n’ont pas voulu faire un coup raté. Pour sauver ma peau, j’étais obligé de me réfugier au poste de police de Gérald-Bataille», explique la victime, soulignant que ses supérieurs hiérarchiques avaient requis une équipe de la PNH afin de la récupérer puis l'emmener à la DCPJ où il est logé depuis pour des raisons de sécurité.

Ne pouvant plus courir le risque de rester en Haïti, il s'est réfugié à l’étranger depuis le début du mois de juillet 2019. Là-bas, il arpente les médias pour essayer d'atteindre l'oreille des concernés en appelant à l'aide les autorités haïtiennes, ce dans l’espoir que la situation sera éclaircie par qui de droit pour mieux assurer sa sécurité et celle de sa famille. « Ma famille ne pourra pas résister à des attaques qui se répètent mois après mois», a-t-il conclu.

Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".