Entreprise/Cordonnerie

Les chaussures « made in Haiti » de Délicat Collection

S’investir dans la production nationale n’est jamais une simple promenade.  Pourtant, c’est le pari de Jean Soner Délicat, directeur de Délicat Collection qui fabrique des chaussures de différents modèles- Derby, Richelieu, Mocassin, Boots- en Haïti. L’entreprise a du mal à joindre les deux bouts, faute de financement. Toutefois son principal responsable refuse d’abdiquer.    

Publié le 2019-07-11 | Le Nouvelliste

Tout a commencé en 1998, quand Jean Soner Delicat, a rencontré le révérend père Geffrard Nicolas qui dirigeait une église de confession catholique romaine, Marie de Monfort à la rue Barbancourt près de Maïs–Gaté. Le religieux portait de belles sandales, et cela a attiré son attention au point de lui adresser des questions. En l’approchant, en apprenant davantage, Délicat a appris qu’il les avait lui-même fabriquées.  Par la suite, le religieux a pris l’initiative de mettre sur pied une école technique dans laquelle on pouvait apprendre la plomberie, l’électricité et la cordonnerie. Curieux et avide pour le domaine, Jean Soner Délicat faisait naturellement partie des premiers élèves de cette école. 

En 2015, Délicat  a rencontré d’autres passionnés de la cordonnerie ayant des prérequis particulièrement dans le domaine de la maroquinerie. Avec ces connaissances initiales accumulées au centre de formation du prêtre, il allait mettre sur pied quelque chose avec des techniciens qualifiés comme Joris Thermismé et Amilcar. Ces deux hommes ont apporté un soutien technique nécessaire pour le début d’une aventure qui dure encore.

Ainsi, a pris naissance l’entreprise Délicat Collection. Avec quelques autres intéressés, nous avons décidé de lancer l’entreprise avec les moyens du bord au début de l’année 2017. Même si le manque de matériel, d’intrants et de financement s’érigent en obstacle au développement de l’entreprise, ils n’ont cependant pas abandonné.  Délicat Collection, avons-nous appris, a déjà pris part à des foires comme celle du Group Croissance organisée dans la cour de l'hôtel Karibe en 2018, à la foire agro-artisanale du ministère de l’Agriculture au Champs de Mars en 2017.      

Jean Soner Délicat nourrit l’ambition de voir un jour qu’au moins 10% de la population haïtienne porter des chaussures « made in Haïti ». En outre, chaque année, il souhaite mettre sur le marché du travail 50 nouveaux cordonniers maîtrisant les règles de l’art afin de confectionner des produits de standard international. Rien, souligne-t-il, n’empêche qu’une frange de plus en plus importante des Haïtiens s’approprient la cordonnerie de leur pays.

Il est parti du Centre Pilote de formation professionnelle pour étudier l’électrotechnique avant de s’envoler pour Ottawa pour se former dans la construction à ossature de bois (maison résidentielle) au centre de métiers Mento. Puis à Liège en Belgique, à Paix-Dieu (Torchis), enfin le génie civil à l’Université Caraïbes de Delmas.  Bon nombre de ses proches ont tendance à le considérer comme un fou, Jean Soner Délicat admet volontiers sa folie de vouloir booster la confection de chaussures et d’autres articles de cordonnerie en Haïti. Il est convaincu que les possibilités existent si on s’y met convenablement. Des millions de dollars dépensés dans l’achat d’articles de toutes sortes, notamment de chaussures pas toujours de meilleure qualité resteraient au pays pour créer des emplois. 

Délicat Collection fabrique des chaussures de différents modèles comme : Derby, Richelieu, Mocassin, Boots. Les prix peuvent varier de 3 000 à 5 000 gourdes. Le technicien aimerait faire des économies d’échelle mais actuellement la situation économique ne le permet pas. « Produire en grande quantité pour faire baisser les prix » demeure un vœu pieu pour Délicat toujours à la recherche de financement pour cette entreprise aux multiples ambitions.

Le marché local ne dispose pas d’intrants dont l’entreprise a besoin pour confectionner ses diverses chaussures. Pour s’approvisionner, Délicat Collection n’a pas d’autres choix que de se tourner vers l’extérieur. Première de montage, première de propreté, cuirs, talons, semelles, fils, tous indispensables à la fabrication de chaussures font défaut. Pour se procurer du cuir, l’entreprise ne fait que l’importer de manière informelle, cela a pour conséquence la hausse des prix pour le consommateur final. 

Le directeur de Délicat Collection constate que grand nombre d’artisans-cordonniers qui exercent ce métier ont acquis ce type de connaissances sur le tas. Par manque de formation, la qualité de leur compétence laisse à désirer, ce qui entraîne une dévalorisation de ces produits ainsi que le métier. D’où le slogan « soulye peyi chire chosèt ». Compte tenu de cette observation, Délicat et son équipe entendent concrétiser son projet de centre de formation dans le but de former des artisans cordonniers qualifiés. Il entend ainsi renforcer les capacités et développer les compétences de ceux qui pratiquent sur le tas tout en rehaussant l’image de ce secteur.

 Pour pallier ce manque, « Délicat Collection » en partenariat avec le centre d’apprentissage Saint-Martin (CASM) a trouvé un accord afin de faciliter l’implantation du centre de formation. Franckel Jean-Bernard, directeur du CASM, est l'un des artisans de cette concrétisation.   

Délicat Collection, par la voix de son directeur, tient à adresser ses remerciements publics aux radios Kiskeya, Caraïbes, Galaxie, Ginen, aux personnages suivants : Konpè Filo, Michèle Duvivier Pierre-Louis, Émile Pantaléon, M. Amilcar. Le directeur de cette entreprise qui se démène comme un diable dans un bénitier en faveur de la production nationale nourrit l’ambition de former des artisans qui pourraient eux-mêmes créer des emplois pour des dizaines, voire des centaines d’autres.

Les autres associés de l’entreprise, Bill Jean-Charles (secrétaire), John Prévil Altis, (responsable de programme), Jean Cadet Dacélus (avocat), Valérie Louis Georges (comptable), Mardochée Duvivier, responsable de communication et Joris Thermismé.  

Délicat Collection est joignable via :

+509 3141 2897/ 3101 5580/ 3803 4723

Email: djsdelicat@yahoo.ca

      

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".